Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Progrès en matière de mortalité des enfants - des défis subsistent en Afrique de l'ouest et du centre

Afrique de l’ouest et du centre
 En Afrique de l’ouest et du centre, une diminution de la mortalité des moins de cinq ans de 18% a été enregistrée sur la période 1990-2008, passant de 206 décès pour mille naissances vivantes à 169‰.

Mais, le taux de progrès n’accélère pas de façon marquée, étant passé de 0,4% sur la période 1990-95 à 1.4% sur la période 2005-2008. Beaucoup trop d'enfants meurent inutilement. On estime que 2,6 millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année.

Le taux du progrès sont largement insuffisant pour atteindre les objectifs. Le seul pays en bonne voie pour atteindre l’Objectif du millénaire pour le développement 4 est le Cap vert.

Afrique sub-saharienne
En Afrique sub-saharienne, du fait des taux de fécondité élevés et de la croissance démographique, le nombre absolu  de décès d’enfants de moins de cinq ans a augmenté, bien que les taux de mortalité diminuent. 

On estime à 4,4 millions le nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans en 2008 (compare à 4,1 millions en 2006).

Fardeau de la mortalité infanto-juvénile
Quarante pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans sont enregistrés dans 3 pays: l’Inde, le Nigéria, et la République démocratique du Congo.

Le Nigéria compte pour 12% du nombre de décès mondial.

Impact de la crise mondiale
Les chiffres ne reflètent pas l’impact des récentes crises alimentaire et économique. Il faut compter un délai avant que leur impact potentiel soit reflété.

Ce que nous apprenons
Des progrès peuvent être réalisés avec des interventions relativement peu chères (ex: Malawi).

Des progrès sont réalisés quand la couverture des interventions préventives clés dépasse 50% (allaitement maternel exclusif, vitamine A, vaccination, moustiquaires imprégnées).

La voie à suivre
Le défi est d’améliorer la couverture des interventions préventives dans plus de pays mais aussi de s’attaquer à des problématiques plus complexes telles que la pneumonie et la diarrhée pour lesquelles aucun progrès significatif n’a été enregistré.

Méthodologie
Les données reflètent les dernières estimations en matière de mortalité infanto-juvénile, base sur les travaux du Groupe inter-agence sur la mortalité des enfants (UNICEF,OMS, Banque mondiale, Division de la population des Nations Unies).

Pour plus d’informations sur la méthodologie et pour les derniers chiffres validés, veuillez consulter www.childmortality.org (en anglais)

 

 

 

unite for children