Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Video

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Le pouvoir du football africain au service des enfants

UNICEF/NYHQ2004-0406/Nesbitt
© UNICEF/NYHQ2004-0406/Nesbitt
Boys play football as part of recreational activties organized by UNICEF for children in the Kounoungo camp for Sudanese refugees in Eastern Chad.

Dakar, Sénégal, 7 janvier 2010 – Les fans du football africain à travers le monde apprécieront bientôt le coup d’envoi de la Coupe des Nations en Angola ce mois.

Le spectacle sera assuré par certains des joueurs les plus talentueux du monde, dont beaucoup viennent d'Afrique occidentale et évoluent actuellement dans les ligues européennes.

Le pouvoir du sport de motiver les enfants et transformer positivement leur vie est reconnu par l'UNICEF.

Dans trois pays d’Afrique de l'Ouest, le financement donné par la Fédération australienne de football a permis la mise en place de nouveaux programmes dans le but de lutter contre les stéréotypes sexuels et construire des passerelles.

La Côte d'Ivoire a connu quatre années de guerre civile. Le conflit a perturbé les mécanismes traditionnels de protection des enfants, ce qui a augmenté la vulnérabilité des femmes et des filles à la violence sexuelle.

Un projet pilote implanté dans trois zones différentes en faveur des orphelins et autres enfants vulnérables, vise à utiliser le football pour aider à une meilleure compréhension mutuelle entre filles et garçons, à travers un code de conduite et le respect. (Voir l'article-en anglais)

En Guinée équatoriale, pays hôte conjoint de la Coupe d'Afrique des Nations en 2012, une stratégie a été adoptée par le gouvernement, l'UNICEF et d'autres partenaires pour utiliser le sport et le football pour réduire la violence contre les enfants.

Portée par le succès de l’équipe des femmes lors de la Coupe d'Afrique des nations féminine en 2008, l'initiative utilise les entraîneurs et les jeunes comme formateurs et messagers d'une culture de la citoyenneté et de la tolérance, du dialogue et de la paix.

Pour l'événement lui-même, l'enveloppe de la Fédération australienne est également utilisée en Angola pour promouvoir des messages de prévention du VIH/SIDA à travers le pays, avec une attention particulière sur les sites eux-mêmes, la formation du personnel hôtelier, de la police et autres, sur la nécessité d'être vigilant afin d'aider à prévenir la traite et l'exploitation sexuelle des enfants. (Voir l’article (en anglais)).

La star de la Premier League anglaise et des Super Eagles (Nigéria), Nwankwo Kanu, a été reconfirmée comme Ambassadeur de l'UNICEF au Nigéria l'année dernière. Il se fixe comme objectif d'utiliser son influence et le pouvoir du football pour sauver des vies.

« En travaillant avec l'UNICEF, j'ai été témoin de les conditions déplorables dans lesquelles les enfants vivent chaque jour au Nigéria. J’ai vu des enfants qui sont devenus handicapés et entendu parler d’autres qui sont morts faut d’avoir été vaccinés. Des milliers de petits enfants meurent chaque année du paludisme, et nous savons que dormir sous moustiquaire la nuit est un moyen de prévention », a–t-il dit.

« Nous devons aider les jeunes à éviter l'infection au VIH et tous les enfants ont besoin d’assurer leur avenir en allant à l'école. Il y a tant à faire! »

Pour plus d’information, veuillez contacter: 
Martin Dawes, UNICEF Afrique de l’Ouest et du Centre
Tel: +221 338 69 58 42, email: mdawes@unicef.org

 

 

 

 

Join 1 Goal

Rejoignez 1BUT pour contribuer à offrir une éducation à chaque enfant.

Signez au nom de ceux qui ne peuvent pas.


 

unite for children