Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Video

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

L’octroi de 5 millions d’Euros de la Commission européenne aide l’UNICEF à lutter contre la crise nutritionnelle

Niamey, Niger, 2 juin 2010 – La commission Européenne (CE) vient d’octroyer 5 millions d’Euros pour lutter contre la crise nutritionnelle au Niger. Ce financement permettra à l’Unicef Niger et ses partenaires de répondre à l’insécurité alimentaire et aux problèmes nutritionnels du pays au cours des 17 prochains mois, en ciblant les enfants âgés de 6 mois à 5 ans qui sont les plus vulnérables.

Selon Guido Cornale, Représentant de l’Unicef au Niger, "cette contribution est cruciale pour  lutter contre la crise extrêmement grave qui affecte le pays. Nous travaillons d’arrache-pied avec la Commission Européenne et nos partenaires pour faire barrage à la malnutrition et protéger les plus vulnérables au Niger : les enfants de moins de cinq ans. Les régions les plus touchées sont celles de Maradi, Zinder et Diffa. Mais des villes comme Tillabery, Agadez et Niamey, la capitale, ne sont pas épargnées."

La seconde tranche du Fonds de l’Union européenne pour l’alimentation et la nutrition (European Union Union Food Facility) permettra également de renforcer les services de sante nigériens pour soigner 20 000 enfants souffrant de malnutrition sévère et acheter des équipements médicaux.

Il sera employé également pour encourager les bonnes pratiques nutritionnelles et alimentaires auprès des familles nigériennes en promouvant aussi l’importance du bien-être de la mère.

Ce financement s’ajoute aux 3 millions versés à l’Unicef au Niger en 2009, qui ont permis de soigner 65 000 enfants de moins de cinq ans sévèrement malnutris.

La crise actuelle est due à une pluviométrie erratique. Si les récoltes ont souvent été insuffisantes par le passé, la situation se détériore rapidement cette année.

La pénurie due aux mauvaises récoltes est aggravée par la hausse des prix des denrées de base. 

De janvier à mai 2010, près de 75 000 enfants souffrant de malnutrition sévère ont été soignés dans les 812 centres de récupération nutritionnelle que compte le pays.

La crise alimentaire a un impact direct sur la morbidité et la mortalité des enfants de moins de cinq ans, ainsi que sur les femmes enceintes et allaitantes.

L’UNICEF et ses partenaires estiment qu’en l’absence d’une réponse urgente, 378 000 enfants sont à risque de malnutrition sévère parmi 1,2 million d’enfants de moins de cinq ans à risque de malnutrition modérée.

A propos de la Commission européenne et de ses partenaires: en partenariat avec la Commission européenne et sa division humanitaire (ECHO), l’UNICEF Niger renforce son rôle de coordination pour la nutrition, travaillant en étroite collaboration avec la FAO (organisation pour l’agriculture et l’alimentation), le PAM (Programme alimentaire mondial)  le PNUD (Fonds des Nations unies pour la Population), le ministère nigérien de la Santé et les Organisations non gouvernementales suivantes : Save the Children (UK), MSF Belgique, Suisse et Espagne, les Croix-Rouges nigérienne, espagnole et française, Forsani, World Vision, Cade, Helen Keller International, Aquadev et Concern.

À propos de l’UNICEF : L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Anne Boher, UNICEF Niger, UNICEF Niger, Tél.: +227 96 96 21 59;  aboher@unicef.org  
Maïtourare Boulama, Délégation de l’Union européenne au Niger. Tél.: +227 20 73 27 73 ; Mahamadou-maitourare.boulama@ec.europa.eu
François Duboc, ECHO Bureau d’Afrique de l’Ouest. Tel.: +221 33 86 98 000; François.duboc@echoce.org

 

 

 

 

unite for children