Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Video

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Un film illustre les défis de l'éducation de qualité pour tous au Niger

****

Niamey, Niger, 11 juin 2009 – Le Gouvernement et l’UNICEF viennent de produire un film portant sur les défis et les succès des actions menées au Niger pour augmenter le nombre d’enfants scolarisés au primaire ainsi que la qualité des enseignements.

 Voir le film: "Niger: tous les enfants à l'école!"

Intitulé "Tous les enfants à l’école", et tourné dans la région de Maradi, dans le Sud-Est du Niger - une région où l’on enregistre un taux de scolarisation des enfants parmi les plus bas du pays - ce film de 15 minutes évoque le modèle "Ecoles amies des enfants, amies des filles", déjà mis en place dans plusieurs pays dans le monde, qui encourage la scolarisation des enfants et s’inscrit dans la lutte contre l’abandon scolaire.

Au Niger, la scolarisation des enfants est un défi à surmonter à l’échelle nationale, puisqu’un enfant sur trois ne va pas à l’école.  Pour les filles, la situation est encore plus préoccupante: seulement une fille sur deux va à l’école primaire, une sur dix au collège et une sur cinquante au lycée.
 
Conscients de ces défis, le Ministère de l’éducation nationale et l'UNICEF s’appuient sur l’approche « Ecoles Amies des Enfants, Amies des Filles », un idéal pour la réalisation des droits des enfants en milieu scolaire.

Le film "Tous les enfants à l’école" présente cette approche visant une  qualité d’enseignement qui garantit le développement optimal du potentiel de chaque enfant ainsi que le respect des droits des enfants.

A ce jour, plus de 600 écoles primaires au Niger se sont engagées à  devenir des écoles amies des enfants, amies des filles, et ainsi à lutter contre l’abandon scolaire, en faveur de la scolarisation de tous les enfants. Elles s’appuient sur des idées simples, comme l’amélioration des équipements et des enseignements, la diversification des outils pédagogiques ou encore l’échange participatif, qui permet à tous, enfants, parents, enseignants et responsables locaux de se rencontrer pour dialoguer et construire, ensemble, une école de qualité. Aujourd’hui, des progrès importants en matière d’éducation ont été réalisés.

"Les écoles amies des enfants, amies des filles visent à améliorer les relations entre les parents et les communautés, les enfants, les enseignants et les directeurs d’écoles. A travers cette approche, nous essayons de créer un environnement favorable à l’éducation de tous les enfants. On apporte ainsi une attention particulière aux besoins et aux droits de tous les enfants, en particulier ceux des filles", indique Akhil Iyer, Représentant de l’Unicef au Niger, interviewé dans le film.

A travers l’approche écoles amies des enfants, amies des filles, les communautés, tout particulièrement les parents d’élèves, sont directement impliqués dans les activités de l’école. Constitués en comités de gestion, connus sous l'acronyme COGES, ils participent à l’amélioration de la vie scolaire. Ils constatent et contribuent eux-mêmes aux progrès réalisés par leurs enfants, tant au niveau personnel que scolaire.

"Je suis chargée de contrôler que toutes les filles vont à l’école", dit Rahamou Lawali, membre d’une association de mères éducatrices à Maradi, interviewée dans le film. "Les filles ne veulent plus rester à la maison. Elles veulent toutes aller à l’école."

Réalisé en partenariat avec la télévision nationale, Télé Sahel, le film sera diffusé sur cette antenne au mois de juin 2009.

 Voir le film: "Niger: tous les enfants à l'école!"

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Anne Boher
UNICEF Niger
Tel.: +227 20 72 28 40. Ext 406
Email: aboher@unicef.org 

 

 

 

unite for children