Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Video

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Des organisations humanitaires se félicitent de l’appel des Ministres de la santé de la CEDEAO à intensifier la lutte contre la malnutrition

Dakar, Sénégal, 25 Août 2009 – Une large Alliance d’organisations humanitaires, partenaires dans la lutte contre la malnutrition en Afrique de l’Ouest, se félicite de l’adoption par l’Assemblée des Ministres de la Santé de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), d’une résolution sur la nutrition, appelant les Gouvernements à intensifier leurs efforts pour lutter contre la malnutrition des enfants.

Cette résolution renforce celle de l’Assemblée des Ministres de la Santé de l’espace CEDEAO adoptée en 2006 appelant à fortifier les aliments comme la farine ou l’huile de cuisson en vitamines et minéraux, et vient s’ajouter à une liste grandissante de politiques régionales de nutrition, pour promouvoir les interventions reconnues pour sauver des vies.

La malnutrition est une cause sous-jacente de plus de 50 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans dans la région, et constitue un facteur limitant du développement, compte tenu de son impact sur le développement physique et mental de générations entières d’enfants.

Bien que des efforts considérables ont été déployés ces deux dernières années pour renforcer les interventions en matière de nutrition, les Ministres de la santé de l’espace CEDEAO ont adopté, à l’occasion de leur Assemblée en Côte d’Ivoire le mois dernier, une résolution appelant à déployer des efforts supplémentaires dans des domaines spécifiques.

Ces domaines prioritaires comprennent le besoin de répondre à la pénurie de personnel qualifié en matière de nutrition pour la santé publique, de renforcer la couverture en supplémentation en vitamine A au-delà de 80 pour cent, et d’intensifier la promotion de pratiques adéquates d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, telles que l’allaitement maternel exclusif de l’enfant de 0 à 6 mois et l’alimentation appropriée du jeune enfant, en fonction de l’âge.

"Ceci est une reconnaissance officielle du fait que nous ne pouvons pas nous contenter des résultats obtenus à ce jour ainsi que du besoin d’étendre les efforts à l’échelle de la région pour que chaque enfant bénéficie des interventions essentielles en nutrition", a déclaré Bakari Saidou de l’Alliance.

 "Les budgets sont restreints cette année, mais cette résolution est une claire déclaration d’intention visant à placer la nutrition des enfants au cœur de l’agenda du développement dans ces pays, et à en faire une priorité pour l’investissement."

Pour plus d’informations, veuillez contacter: 
Sergio Cooper Teixeira, Facilitateur de l’Alliance, Tel : +221 33 869 76 53, Email : steixeira@unicef.org

Cette Alliance regroupe des organisations partenaires en matière de lutte contre la malnutrition en Afrique de l’Ouest, et comprend l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Hellen Keller International (HKI), Save the Children UK, l’Initiative pour les micronutriments, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (WFP), et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

 

 

 

Ressources

 

unite for children