Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Video

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Journée mondiale du lavage des mains - 15 Oct. 2008

Des milliers d’enfants à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’unissent pour promouvoir le lavage des mains au savon à l’occasion de la première édition de la Journée mondiale du lavage des mains (15 octobre 2008)

DAKAR, Senegal, 13 octobre 2008 – De la Mauritanie au Tchad, du Niger à la Sierra Leone, de la Côte d’Ivoire au Congo et à la République démocratique du Congo*, les cours de récréation et les salles de classe des communautés rurales et des centres urbains créent l’événement à l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains (15 octobre 2008) en organisant des activités éducatives et de promotion du changement de comportement en faveur du lavage des mains au savon dans toute la région.

La diarrhée tue environ 2 millions d’enfants chaque année dans le monde, dont 500 000 en Afrique de l’Ouest et du Centre où cette maladie est la troisième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.  Une pratique d’hygiène simple – le lavage des mains au savon – pourrait diviser par deux le nombre de décès dû à la diarrhée.

La diarrhée est une maladie que l’on peut prévenir et traiter efficacement, néanmoins les familles des pays en développement continuent de payer un lourd tribut en termes de vies perdues, de journées d’écoles manquées, de résistance amoindrie aux infections, de croissance réduite, de malnutrition et de pauvreté.

L’édition inaugurale de la Journée mondiale du lavage des mains place cette question trop souvent négligée en haut de l’agenda international tout en mettant les enfants au cœur des initiatives nationales et locales.

Combinées à des activités éducatives, le lavage des mains au savon est une des interventions sanitaires préventives les plus rentables et les recherches montrent que cette pratique réduit le risque de diarrhée et de ses formes aiguës comme la dysenterie et le choléra, de 48 à 59 pour cent.  Il a également était démontré que le lavage des mains au savon réduit les risques de pneumonie, deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, de 25%.

A l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, les enfants, les enseignants et les parents se joignent à des artistes, des sportifs et des représentants des gouvernements, de la société civile et du secteur privé pour lancer un appel à l’adoption de pratiques d’hygiène adéquate et faire connaître le potentiel du lavage des mains au savon comme intervention sanitaire capable de sauver des millions de vie.

Au Niger, UNICEF, le Gouvernement et UNILEVER joignent leurs forces pour lancer une campagne éducative sur le lavage des mains ciblant plus de 89 000 enfants tout au long de l’année scolaire.

En Côte d’Ivoire, UNICEF, le Gouvernement et la fondation d’entreprise de télécommunication MTN s’allient pour organiser des événements dans 100 écoles dans les villes d’Abidjan, Bouake et Man et réunir 30 000 enfants autour de démonstrations de lavage des mains au savon.


Investir dans le lavage des mains contribuera significativement à la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le développement visant à réduire de deux tiers les décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde (OMD 4). Actuellement, en Afrique de l’Ouest et du Centre, 2 enfants sur dix meurent avant l’âge de cinq ans de maladies que l’on sait prévenir ou traiter efficacement.

“Faire du lavage des mains au savon une habitude solidement ancrée chez les enfants et les personnes leur donnant des soins pourrait sauver davantage de vies que n’importe quel vaccin ou intervention médicale” a déclaré Esther Guluma, Directrice régionale d’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. “Les partenariats public-privé ont le potentiel de produire des résultats exceptionnels pour les enfants”.

*Des activités sont prévues dans les pays suivants: Côte d’Ivoire, Congo, Gambie, Ghana, Guinée, Libéria, Niger, Mali, Mauritanie, République démocratique du Congo, Sénégal, Sierra Leone, et Tchad.

A propos du Partenariat public-privé pour le lavage des mains
La coalition derrière la Journée mondiale du lavage des mains est une alliance entre des partenaires publics et privés formant ensemble le Partenariat public-privé pour le lavage des mains (http://www.globalhandwashing.org/).  Ce partenariat constitue une initiative internationale visant à promouvoir le lavage des mains au savon pour réduire l’incidence de la diarrhée dans les pays en développement et mettre en place des interventions à grande échelle de promotion du lavage des mains en combinant l’expertise et les moyens de l’industrie du savon et les ressources des gouvernements.

A propos de la Journée mondiale du lavage des mains
La Journée mondiale du lavage des mains place cette importante question de santé publique sur le devant de la scène dans le cadre de l’Année internationale de l’assainissement décidée par l’Assemblée générale des Nations Unies pour promouvoir les pratiques d’hygiène adéquates et attirer l’attention de la communauté internationale sur le défi de l’assainissement.

Le lavage des mains a le potentiel de contribuer significativement à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement relatifs à la santé, à l’éducation, à la réduction de la pauvreté et de la mortalité et à l’accès et à l’utilisation effective des infrastructures améliorées d’eau et d’assainissement, conformément aux engagements pris par les Etats lors du Sommet sur le développement durable de Johannesburg en septembre 2002.


Pour plus d’informations, consultez www.unicef.org/wcaro ou contacter:
Brigitte Helali, Communication Specialist
UNICEF Regional Office for West and Central Africa
Tel: +221 77 502 7389, bhelali@unicef.org

 

 

 

unite for children