Aperçu

Santé maternelle et du nourrisson

Nutrition

Eau et assainissement

 

Le continuum des soins

© UNICEF/2012/Quaryme
Un bébé et sa mère à Niamey (Niger). Un monde où tous les enfants survivent et prospèrent dépend de la surveillance continue des dirigeants pour tenir ces promesses.

Les méthodes qui permettent de faire reculer les décès maternels sont parfaitement connues. Nul besoin d’attendre d’autres progrès scientifiques ou de faire des études supplémentaire – il suffit presque de reconnaître que les femmes ont besoin de soins médicaux, particulièrement pendant la grossesse, pendant  l’accouchement et pendant la période post-partum. Les femmes ont aussi besoin de services pour éviter des grossesses non désirées.

Elles doivent aussi avoir accès à des soins de longue durée : quand elles sont encore petites filles, pendant l’adolescence, bien avant la conception de leurs enfants, puis pendant la grossesse, l’accouchement et la première semaine qui suit la naissance, et enfin pendant les premières années de la vie d’un enfant; ce continuum intégrera les soins à domicile, communautaires, ambulatoires et en établissement dans le cadre d’un système de santé dynamique.

Les taux de mortalité maternelle reflètent l’efficacité globale des systèmes de santé

Dans les pays de la région, où les systèmes de santé sont souvent faibles et souffrent de faibles capacités administratives, techniques et logistiques, d’investissement financiers inadéquat et du manque de personnel de santé qualifié, un continuum de soins permet aussi d'éliminer les interruptions un niveau des soins, que ce soit à domicile, dans la communauté, au dispensaire ou à l'hôpital. Par exemple, comme la majorité des femmes accouchent à la maison, il est extrêmement important qu'un soignant qualifié soit présent et puisse se tourner vers un dispensaire ou un établissement de premier niveau pour obtenir de l'aide.

Renforcer les systèmes de santé pour soutenir un continuum de soins pour les mères et les nourrissons

La pénurie de personnel de santé qualifié constitue un obstacle réel. L’Afrique sub-saharienne devrait augmenter de 140 pour cent le nombre de personnel de santé pour atteindre la densité requise pour les accouchements assistés par du personnel qualifié (2,28 professionnels de santé pour 1000 personnes, OMS). Toutefois, le personnel de niveau intermédiaire (sage-femme et infirmiers) et les agents de santé communautaires peuvent jouer un rôle crucial pour ce qui est d’améliorer l’accès aux services essentiels.

C'est pourquoi il faut renforcer les systèmes de santé par le biais de partenariats communautaires. Lorsqu'ils s'inscrivent dans le système de santé, les partenariats à base communautaire à l'appui de la santé maternelle et infantile peuvent remplir une double fonction: inciter les membres de la communauté à travailler comme agents sanitaires et mobiliser la communauté pour qu'elle soutienne des pratiques sanitaires de meilleure qualité, en commençant par stimuler les changements de comportements et la demande de services de santé publique de qualité.

Il convient de renforcer la collecte  et l’analyse de données, de répondre à la pénurie de personnel qualifié, de lever les barrières financières à l’accès aux soins (frais de santé, assurance, transferts) et d’assurer un financement durable des système de santé tout en renforçant les infrastructures (transport, approvisionnement, logistique and système de référencement).

Soutenir un continuum de soins pour les mères et les nouveau-nés passe également par la création d'un environnement favorable à la santé de la mère et du nouveau-né basé sur le respect des droits des femmes et l’élimination de la discrimination dont souffrent les filles et les femmes (éducation, protection (contre le mariage précoce, MGF/E et autres violences) et participation), et par la promotion d'une demande pour des services de qualité par le biais de l'éducation à la santé.

Si chaque naissance d’un enfant, partout dans le monde, était suivie par un personnel sanitaire qualifié, soutenu par un système d’aiguillage disposant d’effectifs et d’équipements suffisants pour prendre en charge les urgences quand elles se présentent et si le suivi médical après la naissance était approprié, le nombre de décès maternels – qui a peu évolué depuis plusieurs décennies – s’effondrerait.

 

 
unite for children