Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Déclaration du Directeur général de l'UNICEF, M. Anthony Lake, sur la situation en Côte d'Ivoire

New York, le 4 avril 2011 - "L'UNICEF reste gravement préoccupé par la violence actuelle en Côte d’Ivoire et ses effets alarmants sur les enfants.

Nous sommes particulièrement troublés par les informations selon lesquelles il y aurait des enfants parmi les victimes d’un massacre dans ce pays. Et des enfants continuent d’être recrutés par les forces armées de toutes les parties au conflit – une violation grave de leurs droits qui met en péril non seulement leur avenir mais aussi les chances d’instaurer une paix durable en Côte d’Ivoire.

L’UNICEF s'efforce d'aider les personnes dans le besoin en leur donnant des fournitures humanitaires, mais nos programmes ont été sérieusement compromis par les combats.

Dans l’ouest du pays, l’UNICEF a été en mesure de distribuer des fournitures de base aux populations déplacées mais nous devons de toute urgence atteindre les personnes en situation de risque, à Abidjan en particulier, où l’on estime qu’un million de personnes déplacées ont désespérément besoin d’aide.

Nous craignons des flambées de maladie si l’UNICEF et d’autres organisations ne peuvent pas atteindre les milliers de familles déplacées à l'intérieur du pays. L'UNICEF se joint à tous ceux qui ont appelé toutes les parties à ce conflit à mettre fin à la violence contre les civils et à permettre aux travailleurs humanitaires d’accéder aux populations qui ont le plus besoin d’aide."

 

 
Search:

 Email this article

unite for children