Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Bénin: mobilisation régionale des nutritionnistes pour la survie de l’enfant


Cotonou, Bénin, 15 juin 2010 – Du 11 au 15 juin 2010 s’est tenue au Bénin Marina Hôtel à Cotonou, une réunion sur la nutrition, organisée par le Bureau régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (BRAOC).

Plus de 70 participants venus de 23 bureaux UNICEF de la région Afrique de l’Ouest et du Centre, du siège et du bureau régional  de l’UNICEF ainsi que des partenaires ont pris part à cette rencontre.

Pendant 4 jours, les participants ont débattu des thématiques importantes pour lutter contre la malnutrition dans la région.

Les autres sujets abordés ont porté sur : l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant avec un accent sur l’allaitement et l’alimentation de complément : la lutte contre les carences en micronutriments dont la supplémentation en micronutriments et la fortification des aliments à grande échelle ; la prise en charge de la malnutrition aigüe ; la qualité des données nutritionnelles ; les financements et la communication pour le développement.

La réunion de Cotonou a permis de partager les dernières recommandations internationales sur la prévention et la prise en charge de la malnutrition. 

Elle a été aussi une opportunité pour disséminer les bonnes pratiques identifiées dans certains pays de la région ainsi que les leçons apprises.

Le Burkina Faso, le Mali, la Côte d’Ivoire et la Mauritanie ont partagé leurs expériences sur la planification stratégique.

Le Ghana a mis en exergue les efforts liés à l’iodation du sel et les systèmes d’information sanitaire.

Le Niger et la République Démocratique du Congo ont conduit la discussion sur les nouvelles approches qui visent à améliorer l’alimentation de complément des jeunes enfants.

Les avancées du Bénin et du Togo dans le domaine de la fortification à grande échelle ont été présentées.

En termes de résultat, la réunion de Cotonou a permis d’identifier les axes programmatiques prioritaires pour améliorer l’état nutritionnel des populations, en particulier des femmes et enfants de la région.

Les bonnes pratiques dégagées des discussions faciliteront le passage à l’échelle d’un paquet d’interventions à haut-impact.

L’analyse de la situation montre qu’il est nécessaire, de mettre l’accent sur la lutte contre la malnutrition chronique, qui touche 40% des enfants de la région, en améliorant  la qualité de l’alimentation du nourrisson, du jeune enfant ainsi que celle des soins.

Il est recommandé de continuer à renforcer le volet institutionnel et les capacités, pour créer un environnement propice à une amélioration de l’état nutritionnel des populations.

Des partenariats forts pour la nutrition contribueront à atteindre cet objectif. Enfin, l’importance de la qualité des données nutritionnelles a été soulignée car elle est cruciale pour mieux répondre aux besoins et documenter les progrès.

Par ailleurs, le nouvel environnement de l’aide internationale pour la sécurité nutritionnelle a été discuté.

Des opportunités de financement pour la nutrition  qui existent ont aussi fait l’objet de partage.

Il est donc nécessaire de faire de la nutrition une priorité nationale dans tous les pays de la région et de saisir cette opportunité pour augmenter les investissements dans ce domaine. 

Chaque année en Afrique de l’Ouest et du Centre, environ un million d’enfants de moins de cinq ans meurent de causes associées à la malnutrition.

Celle-ci contribue à 35 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans. Parmi les 15 pays qui enregistrent les taux de mortalité les plus élevés chez les enfants de moins de cinq ans, 10 se situent en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Dans ces pays, un enfant sur cinq souffre d’insuffisance pondérale, c'est-à-dire de faible poids à la naissance.

Cette région se place ainsi parmi celles, qui comptent le plus grand nombre d’enfants en sous-poids au monde.

Une amélioration de la sécurité nutritionnelle, pierre angulaire de la survie et du développement de l’enfant, contribuera à l’atteinte les Objectifs du Millénaire pour le Développement dans la région.

Pour plus d'informations veuillez contacter:
Gisèle Langue-Menyé, UNICEF Bénin, Tel.+229 21300266 /21300942, email : glangue@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children