Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Tchad : les Gouverneurs des régions s’engagent contre la polio


Ndjamena, Tchad, 17 mars 2010 – Les Gouverneurs de région se sont réunis le vendredi 12 mars 2010 avec les autorités sanitaires centrales et débattu des entraves à l’éradication de la poliomyélite au Tchad. Ils souscrivent aux engagements pris par le Gouvernement pour interrompre la propagation du poliovirus sauvage d’ici la fin de l’année 2010.

Etaient présents, les partenaires de soutien à l’éradication de la poliomyélite notamment l’OMS, le ROTARY et l’UNICEF.  Par ailleurs les autorités militaires, les leaders d’opinion (partis politiques, responsables des associations), les sultans et les chefs religieux, étaient conviés à la cérémonie.

Un engagement important
Les Gouverneurs se sont engagés à mobiliser toutes les institutions et autorités locales (préfets, préfets, sous- préfets, sultans et chefs religieux etc,) pour la réussite des prochaines campagnes contre la polio en avril, octobre et novembre.

L’engagement est aussi à la mobilisation des populations pour que tout cas de paralysie soit immédiatement signalé au centre de santé le plus proche. Mais aussi que chaque enfant soit vacciné pendant ces prochaines campagnes et le cas échéant, complètement avant son premier anniversaire à travers la vaccination de routine.

Selon le Représentant de l’UNICEF, "la dimension urbaine et péri-urbaine de l’épidémie de 2009 nécessite des approches spécifiques ainsi que l’attention à accorder aux jeunes enfants (nouveau-nés et les moins de 3 ans) qui sont plus très vulnérables."

 Il a insisté sur "l’importance de la répétition des campagnes pour renforcer la protection et l’immunité des enfants."

Il a par ailleurs rappelé les engagements de l’UNICEF dans l’appui global dans la mobilisation sociale, l’évaluation de la chaîne de froid qui débutera dès le mois d’avril ainsi que l’appui à apporter au Bureau de l’Information, Education et Communication (BIEC) du ministère de la Santé.

Renforcer le programme élargi de vaccination
Le Représentant de l’OMS, Dr Youssouf Gamatie, a sollicité des Gouverneurs du Tchad pour « réduire sensiblement le nombre des cas grâce et éliminer la poliomyélite au Tchad » grâce à leur implication personnelle, à l’instar des Gouverneurs du Nigeria.

Les Gouverneurs ont évoqué, entre autres problèmes, la faible couverture sanitaire qui se traduit par la non fonctionnalité de plus d’un tiers des structures de santé (centres de santé) ; l’insuffisance de la chaine de froid et la formation des agents de santé.

Ils ont aussi évoqué la non-maitrise du dénominateur (estimation du nombre d’enfants), l’envoi tardif de fonds ainsi que la ponction des primes des vaccinateurs qui entraine la limitation du nombre des vaccinateurs.

Ils ont tous recommandé le renforcement du programme élargi de vaccination pour l’amélioration de la vaccination de routine.

Un soutien des autorités 
La déclaration des Gouverneurs intervient après celle du Président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno qui s’est engagé personnellement à éradiquer la poliomyélite au cours du lancement officiel de la campagne de vaccination synchronisée organisée du 6 au 9 mars 2010 par 19 pays africains dont le Tchad.

"Je prends, à compter de ce jour 6 mars, l’engagement solennel de déclarer la guerre contre la poliomyélite au Tchad" avait déclaré le président à la presse. Le Tchad a enregistré 66 cas de poliomyélite en 2009 contre 37 cas en 2008.

Pour améliorer la santé de la population et réduire la mortalité infantile, le gouvernement tchadien a initié un plan d’urgence pour redynamiser le Programme élargi de vaccination (PEV) en vue de prévenir les maladies évitables.

L’Etat va allouer 4 milliards sur les 7 milliards de francs CFA prévus pour le PEV et compte solliciter l’appui de ses partenaires pour combler le gap.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children