Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Plus de deux millions d'enfants de moins de 5 ans à vacciner dans 53 communes du Bénin

Communiqué de presse conjoint OMS/UNICEF: le Ministre béninois de la santé a lancé le premier tour de la 15ème édition des Journées locales de vaccination contre la poliomyélite.

Sakété, Bénin, 4 mars 2010
- Cette ville située à 67 kilomètres de Cotonou a abrité la cérémonie de lancement officiel de la 15è édition des Journées Locales de Vaccination (JLV) contre la poliomyélite.

Le lancement officiel du premier passage de la 15ème édition des Journées Locales de Vaccination (JLV) contre la Poliomyélite s’est déroulé à l’Ecole primaire publique de Sakété en présence du Ministre de la Santé, des Représentants Résidents de l’OMS et de l’UNICEF, de Madame Arlette Akoueikou, déléguée de l’UNFPA, de plusieurs membres du Corps diplomatique, dont notamment, l’Ambassadeur du Niger près le Bénin et des Partenaires techniques et financiers (PTF) et de l’ensemble des Têtes couronnées du Plateau.

Le Rotary International était représenté à cette cérémonie par M. Salifou Bouraïma, Vice-Président de la Commission Polio Plus du Rotary International.

Cette cérémonie présidée par le Professeur Issifou Takpara, Ministre de la Santé agissant au nom du Chef de l’Etat a donné le départ de la campagne de vaccination synchronisée avec 16 pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et trois pays de l’Afrique Centrale à savoir : le Cameroun, la République Centrafricaine et le Tchad.

Une centaine d’enfants âgés de zéro à cinq (5) ans dont des triplés ont reçu quelques gouttes du vaccin oral contre la poliomyélite et ceux de plus de six (6) mois ont reçu en plus, une dose de vitamine A.

Le choix de la Commune de Sakété s’explique par le fait qu’un cas de Poliovirus Sauvage (PVS) y a été découvert en 2009 ce qui a porté à 20 le nombre total de cas enregistrés au Bénin, la même année. Alors que sur trois années successives (2005, 2006 et 2007), le Bénin n’avait enregistré aucun PVS, subitement, il a découvert six (6) cas en 2008 et vingt (20) en 2009.

Le Maire de la Commune de Sakété M. Raliou Arinloyé après les mots de bienvenue, a loué les bienfaits de la vaccination contre la poliomyélite et invité ses administrés à faire vacciner leurs enfants afin de contribuer à éradiquer cette terrible maladie.

A son tour, M. François Houessou, Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau a remercié les autorités nationales pour le choix qu’elles ont porté sur la Commune de Sakété. Il a particulièrement remercié le Chef de l’Etat et son Gouvernement pour les efforts consentis pour "épargner aux paisibles populations béninoises, les souffrances liées à la poliomyélite qui peut et doit être éradiquée grâce aux sacrifices de l’ensemble des citoyens".

Le Préfet a invité la population, les femmes enceintes et mères de famille à présenter massivement leurs enfants âgés de moins de 5 ans aux vaccinateurs pour être protégés contre la poliomyélite.

Le Vice-Président de la Commission Polio Plus du Rotary International M.Salifou Bouraïma a mis l’accent sur la mobilisation constante de ressources financières, matérielles et techniques que son Club Service a réalisée pour permettre à court terme, l’éradication de la poliomyélite. Il a remercié pour la circonstance, la Fondation Bill et Melinda Gates qui a mis plus de quatre cent mille (400.000) dollars à la disposition du Bénin pour atteindre ce noble objectif.

C’est au nom de l’ensemble des Partenaires techniques et financiers (PTF) dont l’OMS et l’UNICEF que le Dr Souleymane Diallo, Représentant de l’UNICEF s’est adressé aux populations béninoises en général et celles de Sakété en particulier. Il a loué les efforts remarquables fournis par les pays depuis 1988 à l’époque du lancement de l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Poliomyélite.

Lesdits efforts ont conduit à des résultats satisfaisants tels que la réduction significative du nombre de cas de PVS dans la Région africaine. «Nous sommes passés a-t-il indiqué, de 1192 cas de PVS en 2006 en Afrique à 693 cas en 2009 soit une réduction de 42%».

Cependant, a-t-il poursuivi, "nous devons rester vigilants car, la situation actuelle est préoccupante avec les 26 nouveaux cas de PVS découverts au Bénin en 2008 et 2009 dont un (1) cas à Sakété".

Pourtant rappelle-il, quelques gouttes du vaccin oral contre la poliomyélite épargneront la paralysie à nos enfants. Dr Souleymane Diallo a surtout exhorté les pères et les mères à faire vacciner sans hésitation, leurs enfants de moins de cinq (5) ans, lors de cette édition des JLV.

En procédant au lancement officiel de cette 15è édition des JLV, au nom du Chef de l’Etat, le Ministre de la Santé a expliqué l’importance de l’enjeu des présentes JLV. "Nous étions à la phase de pré-certification de la poliomyélite quand la découverte des nouveaux cas, nous a ramenés en arrière a-t-il souligné. Nous devons faire vacciner chacun de nos enfants contre la poliomyélite et éviter de les cacher lors des passages des vaccinateurs".

La cérémonie a été clôturée par la vaccination symbolique de plusieurs enfants, par le Ministre de la Santé, les Représentants Résidents de l’OMS et de l’UNICEF, du Vice-Président de la Commission Polio Plus du Rotary International, des membres du Corps diplomatique et l’ensemble des officiels.

Au cours de ces JLV qui ciblent près de trois millions (3.000.000) d’enfants âgés de 0 à 5 ans, 13 400 volontaires chargés de vacciner ces enfants sont mobilisés à travers le Bénin.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: 
Gisèle Langue Menye, UNICEF Bénin, email: glangue@unicef.org; François Agossou, OMS Bénin, email: agossouf@bj.afro.who.int,


 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children