Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

The power of African football harnessed for children | Le pouvoir du football africain au service des enfants

UNICEF/NYHQ2007-0921/Asselin
© UNICEF/NYHQ2007-0921/Asselin
Girls play football at Savelugu Junior Secondary School in the town of Savelugu, capital of Savelugu-Nanton District in Northern Region of Ghana.

Dakar, Senegal, 7 January 2010 - Fans of African football around the world will be enjoying the kick of the Cup of Nations in Angola this month.

On show will be some of the most talented players in the world, many of whom are from West Africa and who now play in European leagues.

The power of the sport to motivate children and transform lives is recognised by UNICEF. In three West African countries funding from Football Federation Australia has been put to work to set new agendas, challenge gender stereotypes and build bridges.

Côte d’Ivoire experienced four years of civil war. The conflict disrupted traditional protection mechanisms for children and resulted in increased exposure of women and girls exposure to sexual violence.

A pilot project in three locations for orphans and other vulnerable children aims to use football to help girls and boys understand each other better while establishing codes of conduct and respect. (see story)

In Guinea Equatorial, which will be joint host of the African Cup of Nations in 2012, a strategy has been adopted by the government, UNICEF and other partners that use sport and football to reduce violence against children.

Buoyed by the success of the women’s squad in the 2008 Female African Nations Cup, the initiative utilizes coaches and young people as trainers and messengers of a culture of tolerance citizenship, dialogue and peace.

For the event itself money from Football Australia is being used in Angola to promote HIV and AIDS prevention messages across the country, with a particular focus on the venues themselves, and to train hotel staff, police and others about the need to be vigilante to help prevent child trafficking and sexual exploitation. (see story).

The English Premier League and Super Eagles star Nwankwo Kanu was renewed as a UNICEF ambassador in Nigeria last year. His aim is to use his influence and the power of football to save lives.

“Working with UNICEF, I have seen the dire circumstances that children in Nigeria face every day. I see children who have been disabled and heard of others who have died because they weren’t immunized. Thousands of little children die every year from malaria, and we know that sleeping under bed nets every night prevents it,” he said.

“We have to help young people avoid HIV infection—and all kids need to secure their future by going to school. There is so much to do!”

For more information, please contact: 
Martin Dawes, UNICEF West and Central Africa
Tel: +221 338 69 58 42, email:mdawes@unicef.org

UNICEF/NYHQ2004-0406/Nesbitt
© UNICEF/NYHQ2004-0406/Nesbitt
Boys play football as part of recreational activties organized by UNICEF for children in the Kounoungo camp for Sudanese refugees in Eastern Chad.
****

Dakar, Sénégal, 7 janvier 2010 – Les fans du football africain à travers le monde apprécieront bientôt le coup d’envoi de la Coupe des Nations en Angola ce mois.

Le spectacle sera assuré par certains des joueurs les plus talentueux du monde, dont beaucoup viennent d'Afrique occidentale et évoluent actuellement dans les ligues européennes.

Le pouvoir du sport de motiver les enfants et transformer positivement leur vie est reconnu par l'UNICEF.

Dans trois pays d’Afrique de l'Ouest, le financement donné par la Fédération australienne de football a permis la mise en place de nouveaux programmes dans le but de lutter contre les stéréotypes sexuels et construire des passerelles.

La Côte d'Ivoire a connu quatre années de guerre civile. Le conflit a perturbé les mécanismes traditionnels de protection des enfants, ce qui a augmenté la vulnérabilité des femmes et des filles à la violence sexuelle.

Un projet pilote implanté dans trois zones différentes en faveur des orphelins et autres enfants vulnérables, vise à utiliser le football pour aider à une meilleure compréhension mutuelle entre filles et garçons, à travers un code de conduite et le respect. (Voir l'article-en anglais)

En Guinée équatoriale, pays hôte conjoint de la Coupe d'Afrique des Nations en 2012, une stratégie a été adoptée par le gouvernement, l'UNICEF et d'autres partenaires pour utiliser le sport et le football pour réduire la violence contre les enfants.

Portée par le succès de l’équipe des femmes lors de la Coupe d'Afrique des nations féminine en 2008, l'initiative utilise les entraîneurs et les jeunes comme formateurs et messagers d'une culture de la citoyenneté et de la tolérance, du dialogue et de la paix.

Pour l'événement lui-même, l'enveloppe de la Fédération australienne est également utilisée en Angola pour promouvoir des messages de prévention du VIH/SIDA à travers le pays, avec une attention particulière sur les sites eux-mêmes, la formation du personnel hôtelier, de la police et autres, sur la nécessité d'être vigilant afin d'aider à prévenir la traite et l'exploitation sexuelle des enfants. (Voir l’article (en anglais)).

La star de la Premier League anglaise et des Super Eagles (Nigéria), Nwankwo Kanu, a été reconfirmée comme Ambassadeur de l'UNICEF au Nigéria l'année dernière. Il se fixe comme objectif d'utiliser son influence et le pouvoir du football pour sauver des vies.

« En travaillant avec l'UNICEF, j'ai été témoin de les conditions déplorables dans lesquelles les enfants vivent chaque jour au Nigéria. J’ai vu des enfants qui sont devenus handicapés et entendu parler d’autres qui sont morts faut d’avoir été vaccinés. Des milliers de petits enfants meurent chaque année du paludisme, et nous savons que dormir sous moustiquaire la nuit est un moyen de prévention », a–t-il dit.

« Nous devons aider les jeunes à éviter l'infection au VIH et tous les enfants ont besoin d’assurer leur avenir en allant à l'école. Il y a tant à faire! »

Pour plus d’information, veuillez contacter: 
Martin Dawes, UNICEF Afrique de l’Ouest et du Centre
Tel: +221 338 69 58 42, email: mdawes@unicef.org

 

 

 

 

Partners at work

UNICEF acknowledges the funding contribution of Football Australia.


Join 1 Goal

Join 1GOAL and you will be helping ensure every child can get an education

Sign your name for those who cannot.

Rejoignez 1BUT pour contribuer à offrir une éducation à chaque enfant.

Signez au nom de ceux qui ne peuvent pas.


Search:

 Email this article

unite for children