Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Congo: 13 000 écoliers sensibilisés aux bénéfices du lavage des mains pour la santé

Brazzaville, Congo, 16 octobre 2009 - Le Gouvernement avec l’appui de l’UNICEF, a procédé hier 15 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale de lavage des mains, au lancement du Projet "Amélioration de environnement scolaire".

La cérémonie a eu lieu à l’école Loango Marine, dans le quartier Kisundi de Brazzaville.

Il s’agit pour l’UNICEF de soutenir les efforts du gouvernement et de la communauté dans la promotion de l’approche "Ecole amie des enfants, amie des filles".

Cette approche recommande un espace convivial, accueillant et disposant des infrastructures d’hygiène, d’assainissement et sportives, entretenues par un club composé d’élèves, d’enseignants et requérant la participation des membres de la communauté autour de l’école.

Dans ce cadre, 33 écoles modèles réparties dans 6 départements du Congo et bénéficiant à plus de 13.000 élèves sont actuellement en cours de réhabilitation voire de reconstruction dans certains cas.

Les travaux de restauration des salles de classes sont accompagnés d’aménagement d’infrastructures d’hygiène et d’assainissement, notamment des latrines, des points d’eau ainsi que la fourniture de matériels d’éducation à l’hygiène et à l’environnement à 33 clubs Hygiène/Assainissement dans les écoles cibles pour un coût total de plus de 15.000.000 CFA.

Ce projet se développe en partenariat avec les scouts et guides du Congo.

"Unicef se réjouit doublement de l’organisation de cette journée commémorative du lavage des mains d’autant plus qu’elle est concomittante du lancement du projet de clubs Hygiène /Environnement qui la complète et lui donne davantage de sens", a déclaré monsieur Bakary Diawara, Administrateur du programme Education dans son allocution.

Il a par ailleurs encouragé les enfants, les enseignants et les parents, les collectivités décentralisées,  les scouts, les représentants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé à appuyer les clubs Hygiène/Environnement  dans leurs efforts quotidiens pour faire de l’école "un  espace accueillant, sécurisant, convivial, où l’enfant se recréé dans des conditions favorables à son épanouissement".

Les clubs sont l’expression de la participation des enfants  à leur propre éducation.

Ils assureront la continuité éducative de la leçon de lavage des mains.

En effet, le lavage des mains au savon est une des interventions sanitaires préventives les plus rentables.

Les recherches montrent que cette pratique réduit le risque de diarrhée et de ses formes aiguës comme la dysenterie et le choléra, de 48 à 59 pour cent. 

Il a également été démontré que le lavage des mains au savon réduit de 25% les risques de pneumonie, deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.

Pour monsieur Pascal Robin Ongoka, directeur de cabinet du  ministère de l’Ensegnement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, "les clubs hygiène et assainissement de l’environnement dans 33 écoles cibles à travers 6 departements du pays auront à relever le défi de la morbidité des élèves due parfois à la non observation des règles d’hygiène corporelle, l’insalubrité de nos écoles y compris les latrines et de leurs abords immédiats sans oublier la bataille de la sécurisation des infrastructures scolaires dans toute leur globalité.

Ces clubs d'hygiène/environement, encadrés par des enseignants seront composés chacun de 20 élèves, garçons et filles âgés  de 10 à 16 ans.

Ils seront chargés de s'occuper de l'eau de l'école,  d’encadrer leurs camarades dans sa gestion et de diffuser des messages d'hygiène auprès d’eux.

Ils encourageront aussi leur pairs et leurs communautés à utiliser les poubelles, à savoir utiliser les toilettes et surtout à les maintenir propres, à se laver les mains à l’eau et au savon, ainsi qu’à assurer le planting et l’entretien des arbres et haies vives dans leurs écoles.

Pour plus d'information veuillez contacter:
Hector Calderon, UNICEF Congo, tel. +242 578 24 27, email: hcalderon@unicef.org

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children