Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

L’UNICEF appuie la stratégie d’assainissement total piloté par les communautés au Tchad

Ndjamena, Tchad, 23 septembre 2009 – La stratégie de l’Assainissement total piloté par les communautés (ATPC) a été adoptée par le Tchad pour améliorer l’accès des communautés à des équipements améliorés.

Cette approche vient de faire l’objet d’une formation à Darda, localité situé à environ 60 km de N’Djamena du 13 au 17 septembre 2009.

Organisée par le Ministère de l’eau avec l’appui de l’UNICEF, la formation a regroupé 53 participants venant de différents ministères (Eau, Environnement, Infrastructure, Urbanisme et Habitat, Sante publique), la Mairie, les organisations non gouvernementales (Oxfam, Word concern, Care, AIS, Secours islamique, etc.).

Pour Lillian Okwirry, responsable du programme Eau, Hygiène et Assainissement à l’UNICEF Tchad, "cette formation vise à doter les participants des connaissances spécifiques sur l’approche ATPC, initier cette approche dans 10 villages et développer un plan d’action pour le passage à l’échelle d’ici 6 mois".

L’approche assainissement total piloté par les communautés (ATPC) vise à susciter un changement collectif dans le comportement sanitaire.

Elle stimule les communautés, à travers des exercices,  à prendre conscience de l’impact de la défécation à l’air libre et les amène à court et moyen terme, à créer un environnement propre et hygiénique qui réduit les maladies dues à l’insalubrité, particulièrement aux excrétas.

Les initiatives qui découlent de cette approche sont collectives, innovantes, réalistes et à faible coût car tenant compte des moyens et matériaux locaux. 

Le Gouvernement du Tchad, à travers le Ministère de l’Eau s’engage à améliorer l’assainissement conformément à  l’objectif 7 du millénaire pour le développement visant  à assurer un environnement durable.

Cela se concrétise  par la prise des dispositions pour l’adoption de la Politique Nationale de l’Hygiène et de l’Assainissement et des mécanismes de mise en œuvre de cette politique.

L’ATPC promeut la participation des enfants, des jeunes et des femmes dans la prise des décisions. Amat Midalal, 14 ans, leader des enfants  du village Ddjimeze indique que  "tout enfant surpris en train de déféquer à l’air libre, sera hué".  "Si c’est un adulte, on chante simplement notre slogan et il aura honte." a-t-il ajouté.

"La population de Djimeze, ne déféquez plus dehors. Le caca nous apporte des maladies." dit le slogan des enfants de Djimeze, proposé par une fillette de 7 ans. 

A présent, la communauté se sent tellement impliquée que même sans subvention les populations participent à la construction des latrines dans le village, et les enfants ne sont pas en reste.

Les femmes également ont compris l’importance de cette nouvelle approche.

Selon Mme Kaltouma Ismael du village de Djimaze "les mamans souffrent beaucoup car ce sont elles qui sont le plus touchées lors des maladies des enfants. Nous devons épauler nos maris afin qu’ils creusent et construisent  les latrines afin que nous puissions améliorer la santé de nos enfants".

A l’issue des exercices de terrain menés dans neuf villages, 65 trous, augurant de l’aménagement des latrines dans ces villages ont été creusés.

Les représentants des communautés  ciblées ont promis que d’ici trois mois, leurs villages seront débarrassés  de toute défécation à l’air libre, tandis que les participants des institutions partenaires à ce projet ont développé un plan d’action de 6 mois pour l’introduction et le passage à l’échelle de l’approche sur l’ensemble du pays.

Au Tchad  seul 9% de la population a accès à des installations sanitaires améliorées.

Les eaux usées sont rarement traitées et sont le plus souvent déversées dans l’environnement, polluant ainsi les rares ressources naturelles existantes. Le pays ne dispose pas d’un système de gestion des ordures.

Cette nouvelle stratégie de l’ATPC permettra, à coup sûr, de réduire les gaps en matière d’assainissement.

Pour plus d'information veuillez contacter:
Marie Claire Yaya, UNICEF Tchad, tel Tel +235 51 89 89, email: mcyaya@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children