Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Aid Organizations welcome ECOWAS Health Ministers call to intensify fight against malnutrition | Des organisations humanitaires se félicitent de l’appel des Ministres de la santé de la CEDEAO à intensifier la lutte contre la malnutrition

Dakar, Senegal, 25 August 2009- A broad Alliance of aid organizations, collaborating to combat malnutrition in West Africa, welcomes the new ECOWAS Assembly of Health Ministers nutrition resolution that calls for Governments to intensify their efforts in the fight against child malnutrition.

This resolution builds on the 2006 ECOWAS Assembly of Health Ministers resolution calling for the fortification with essential vitamins and minerals of processed foods such as cooking oil and flour, and adds to a growing list of regional nutrition policies on interventions known to be effective in saving lives.

Malnutrition is the underlying cause of up to 50% of deaths of children under5 in the region, and is a key factor limiting development as it impacts on the mental and physical development of generations of children.

Although there has been a considerable stepping up of nutrition interventions over the past two years, Health Ministers at their Assembly last month in Côte d’Ivoire adopted a resolution calling for additional effort in specific areas.

The priorities include the need to address a chronic shortage of qualified human resources for public health nutrition, to push coverage of vitamin A supplementation to beyond 80%, and to intensify the promotion of appropriate infant and young child feeding practices, such as exclusively breastfeeding infants 0-6 months olds of age and ensuring access to age-appropriate foods for young children.

"This is official recognition that we cannot rest on our results to date, and need to scale-up efforts to deliver essential nutrition interventions to every child in the region," said Bakari Saidou of the Alliance.

"Budgets are constrained this year, but this is a clear statement of intent that places child nutrition at the heart of the development agenda in these countries, and a priority for investment."

For more information please contact:
Sergio Cooper Teixeira, Alliance Facilitator, Tel : +221 33 869 76 53, Email : steixeira@unicef.org

This Alliance brings together organizations collaborating to combat malnutrition in the region, and includes FAO, HKI, Save the Children UK, The Micronutrient Initiative, UNICEF, WFP, and WHO

********

Dakar, Sénégal, 25 Août 2009 – Une large Alliance d’organisations humanitaires, partenaires dans la lutte contre la malnutrition en Afrique de l’Ouest, se félicite de l’adoption par l’Assemblée des Ministres de la Santé de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), d’une résolution sur la nutrition, appelant les Gouvernements à intensifier leurs efforts pour lutter contre la malnutrition des enfants.

Cette résolution renforce celle de l’Assemblée des Ministres de la Santé de l’espace CEDEAO adoptée en 2006 appelant à fortifier les aliments comme la farine ou l’huile de cuisson en vitamines et minéraux, et vient s’ajouter à une liste grandissante de politiques régionales de nutrition, pour promouvoir les interventions reconnues pour sauver des vies.

La malnutrition est une cause sous-jacente de plus de 50 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans dans la région, et constitue un facteur limitant du développement, compte tenu de son impact sur le développement physique et mental de générations entières d’enfants.

Bien que des efforts considérables ont été déployés ces deux dernières années pour renforcer les interventions en matière de nutrition, les Ministres de la santé de l’espace CEDEAO ont adopté, à l’occasion de leur Assemblée en Côte d’Ivoire le mois dernier, une résolution appelant à déployer des efforts supplémentaires dans des domaines spécifiques.

Ces domaines prioritaires comprennent le besoin de répondre à la pénurie de personnel qualifié en matière de nutrition pour la santé publique, de renforcer la couverture en supplémentation en vitamine A au-delà de 80 pour cent, et d’intensifier la promotion de pratiques adéquates d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, telles que l’allaitement maternel exclusif de l’enfant de 0 à 6 mois et l’alimentation appropriée du jeune enfant, en fonction de l’âge.

"Ceci est une reconnaissance officielle du fait que nous ne pouvons pas nous contenter des résultats obtenus à ce jour ainsi que du besoin d’étendre les efforts à l’échelle de la région pour que chaque enfant bénéficie des interventions essentielles en nutrition", a déclaré Bakari Saidou de l’Alliance.

 "Les budgets sont restreints cette année, mais cette résolution est une claire déclaration d’intention visant à placer la nutrition des enfants au cœur de l’agenda du développement dans ces pays, et à en faire une priorité pour l’investissement."

Pour plus d’informations, veuillez contacter: 
Sergio Cooper Teixeira, Facilitateur de l’Alliance, Tel : +221 33 869 76 53, Email : steixeira@unicef.org

Cette Alliance regroupe des organisations partenaires en matière de lutte contre la malnutrition en Afrique de l’Ouest, et comprend l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Hellen Keller International (HKI), Save the Children UK, l’Initiative pour les micronutriments, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (WFP), et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

 
Search:

 Email this article

unite for children