Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Nigeria: UNICEF Executive Director launches first-ever national child health week | La Directrice de l’UNICEF lance la première Semaine nationale de la santé de l’enfant


Abuja, 31 July 2009 – UNICEF Executive Director, Ann M. Veneman and the Nigerian Health Minister, Professor Babatunde Osotimehin, launched the first ever National Health Week in Nigeria which will take place 1 to 8 August, 2009.

"Nigeria is the most populous country in Africa with 149 million people,  including 75 million children," said Veneman.  "Sadly, more children die in Nigeria than any other country in Africa, largely from preventable diseases. Child Health Weeks have proven to be a highly effective strategy to save lives and prevent illness." 

Child Health Weeks enable the delivery of a package of high-impact, low-cost child survival interventions. Over the course of the week, children, especially those in rural areas, will receive immunizations, deworming medicines, insecticide treated mosquito nets. Mothers will be counseled on key household practices like breast-feeding and basic hygiene. 

In close cooperation with the Government, National Child Health Weeks in Nigeria will be held twice a year.

"During this Child Health Week, 30 million children will receive immunizations, including for polio," said Veneman. "Nigeria is one of the four remaining polio endemic countries in the world and accounted for 85 per cent of all cases in Africa."   

The head of the UN Children’s Agency also announced the allocation of over $5 million to help educate people in the country about the importance of polio immunizations.  
 
Veneman’s four day visit to Nigeria, will include the northern states of Sokoto and Kebbi to highlight life-saving health services for women and children.

Despite being a resource-rich country, over half of the population lives in poverty. The country also faces vast regional disparities in human development with more progress being made in the south than in the north. Nutritional insecurity is also a serious concern.

"Malnutrition is a silent emergency in Nigeria," said Veneman. "Among children under age five, 29 percent are underweight. Nearly three million children are suffering from chronic malnutrition and more than one million from stunting. This is simply unacceptable."   

For further information, please contact:
Geoffrey Njoku, UNICEF Nigeria, tel: + 234 803 525 0288, email: gnjoku@unicef.org

****

La Directrice générale de l’UNICEF, Mme Ann M. Veneman, et le Ministre nigérian de la santé, M. Babatunde Osotimehin, ont lancé aujourd’hui la première Semaine nationale de la santé de l’enfant jamais organisée au Nigéria, du 1er au 8 août 2009.

"Le Nigéria est le pays le plus peuplé d’Afrique avec 149 millions d’habitants, dont 75 millions d’enfants", a rappelé Mme Veneman.

"Malheureusement, il y a plus d’enfants qui meurent au Nigéria que dans n’importe quel autre pays d’Afrique, le plus souvent de maladies que l’on aurait pu éviter. Les semaines de santé de l’enfant ont prouvé qu’elles constituaient une stratégie très efficace pour sauver la vie d’enfants et prévenir des maladies".

Les Semaines de la santé de l’enfant permettent la mise en place d’un ensemble d’interventions à fort impact et à faible coût en faveur de la survie de l’enfant.

Au cours de la semaine, les enfants, en particulier ceux des régions rurales, se feront vacciner, prendront des médicaments vermifuges et obtiendront des moustiquaires imprégnées d’insecticide. Les mères recevront des conseils sur des pratiques familiales d’importance capitale, telles que l’allaitement au sein et l’hygiène de base.

Organisées en coopération étroite avec le gouvernement, ces Semaines nationales de la santé de l’enfant auront lieu deux fois par an.

"Au cours de la semaine de la santé de l’enfant, 30 millions d’enfants se feront vacciner, notamment contre la polio, a affirmé Mme Veneman." Le Nigéria est l’un des quatre pays du monde où la polio reste endémique et il représente 85 pour cent de tous les cas de polio en Afrique".

La Directrice générale de l’UNICEF a également annoncé l’allocation de plus de 5 millions de dollars à des programmes visant à sensibiliser les habitants du pays à l’importance des vaccinations contre la polio.  
 
Au cours de sa visite de 4 jours, Mme Veneman se rendra dans les États de Sokoto et Kebbi, au nord du pays, pour mettre en valeur l’importance vitale des services de santé pour les femmes et les enfants.

Bien que le Nigéria soit riche en ressources, plus de la moitié de la population vit dans la pauvreté. Le pays est également confronté à de graves disparités régionales en ce qui concerne le développement humain, le sud progressant plus que le nord. L’insécurité nutritionnelle est également un grave motif de préoccupation.

"La malnutrition est une urgence silencieuse au Nigéria", a dit Mme Veneman.  "Quelque 29 pour cent des enfants de moins de cinq ans souffrent d’insuffisance pondérale. Près de trois millions souffrent de malnutrition chronique et plus d’un million d’un retard de croissance. C’est tout simplement intolérable". 

Pour plus d'information, veuillez contacter:
Geoffrey Njoku, UNICEF Nigéria, tel:+ 234 803 525 0288, email: gnjoku@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children