Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Cameroun: appels à relever les défis de la santé de la mère et de l'enfant et à renforcer la participation des enfants

Yaoundé, Cameroun, 24 juin 2009 - A l’occasion de la célébration de la 19e Journée de l’enfant africain, l’Assemblée nationale du Cameroun a accueilli  200 députés juniors venus de toutes les régions et couches sociales du pays, à l’occasion de la 11e session du Parlement des enfants.

La session a été pour le Président de la Chambre l’occasion de lancer un vibrant appel à l’Exécutif national pour l’accélération du processus de maturation de cette structure de participation des jeunes dans le pays afin qu’elle joue pleinement son rôle. “Au moment où nous abordons la deuxième décennie de cette activité, a-t-il déclaré, il me semble désormais urgent d’orienter la réflexion vers l’institutionnalisation du parlement des enfants assorti de mécanismes appropriées de suivi de ses résolutions”.

A l’ouverture de la session, la Représentante de l’UNICEF, Ora Musu Clemens, a souligné l’importance du Parlement des enfants comme “espace de dialogue enfant-enfant et enfant-adulte”. Abordant le thème de la célébration de la  Journée, à savoir «Une Afrique digne des Enfants : appel à  une action accélérée en vue de leur survie », la Représentante a relevé les taux inacceptables de décès maternels et des nouveau-nés au Cameroun et a appelé les autorités à relever le défis de la santé maternelle et néonatale.

“Relever ce défi passe notamment par la finalisation, l’adoption et la mise en œuvre effective du Document cadre de politique de développement intégral du jeune enfant et des codes de protection de l’enfant et de protection de la famille, a-t-elle déclaré”.

Le Ministre des Affaires sociales a, pour sa part, indiqué qu’il allait engager des consultations avec tous les acteurs sociaux en vue de l’élaboration et de la mise en œuvre d’une stratégie nationale pour accélérer la survie de l’enfant au Cameroun. Il s’agit, selon elle et dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant, de promouvoir des actions urgentes telles : « Un enfant, un acte de naissance, un visage ; Un enfant, une famille naturelle ou adoptive ; un encadrement institutionnel de qualité et la préservation, la consolidation de la paix et de la cohésion sociale ». 

La 11e session du Parlement des enfants vient ainsi couronner toute une semaine de mobilisation des structures gouvernementales, des organisations internationales et des membres de la société civile autour de l’enfant camerounais.

Les manifestations ont notamment concerné la visite de structures d’enfants en détresse, des marches en faveur des droits des enfants, des activités de formation des députés juniors sur les droits de l’enfant et notamment le droit à la survie et des journées portes ouvertes sur l’esplanade du Ministère des Affaires Sociales. Ces journées ont permis aux structures non gouvernementales d’exposer leurs activités en faveur de l’enfant.

Pour plus d’informations, merci de contacter:
Raymond Mbouzeko, UNICEF Cameroun
Tel : (237) 22 22 03 93/22 22 31 82
Email:  rmbouzeko@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children