Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Le Gouvernement du Tchad libère et remet à l’UNICEF 84 enfants soldats prisonniers de guerre

N’Djamena, Tchad, 12 juin 2009 - 84 enfants soldats identifiés parmi les 236 combattants faits prisonniers au début du mois de mai 2009, ont recouvré la liberté ce matin à N’Djamena. Ils ont été remis officiellement à l’UNICEF par le gouvernement lors d’une cérémonie, présidée par le Ministre de la défense nationale.

Parmi les hautes personnalités ayant pris part à cette cérémonie, on note la présence du Ministre des Relations Extérieures, de l’Action Sociale et de la Famille, du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU chargé de la MINURCAT, des diplomates accrédités au Tchad. L’ancien Chef de l’Etat du Mali et ancien Président de la Commission de l’Union Africaine, M. Alpha Omar Konaré en visite au Tchad a aussi assisté à la cérémonie.

En remettant officiellement ces 84 enfants à l’UNICEF, le Ministre de la Défense, le Général Kamougué Wadal Abdelkader a rappelé que ce geste, témoigne du respect par le gouvernement des engagements auxquels il a souscrit. Notamment - la Convention relative au droits de l'enfant, les engagements de Paris de février 2007 interdisant l’enrôlement des enfants dans les forces et groupes armés ainsi que le protocole d’accord sur la protection des enfants victimes des conflits armés. S’adressant à l’UNICEF il a émis les vœux que la réintégration sociale de ces 84 enfants soit effective et que ceux-ci bénéficient d’un bon suivi communautaire.

Dans une longue allocution, le Chef de la diplomatie tchadienne, M. Moussa Faki Mahamat, rappelant le protocole d’accord signé avec l’UNICEF en 2007 et les actions de prévention de l’enrôlement des enfants a réitéré la détermination du Gouvernement du Tchad à faciliter la réinsertion familiale de ces enfants avant d’annoncer l’ouverture prochaine des enquêtes judiciaires vigoureuses pour punir les mercenaires qui recrutent et livrent les enfants aux affres de la guerre.

Le Représentant Adjoint de l’UNICEF, M. Dimitri Papathanassiou a quant à lui salué cette remise en liberté des enfants, avant d’inviter ceux-ci à s’engager sur un nouveau chemin correspondant à l’idéal que se fixe la société pour eux en termes de jouissances de leurs droits, d’accès à l’éducation, à la santé, à la protection et au bien-être familial.

Aussitôt libérés les 84 enfants, visiblement extenués par les conditions de détention et par les traumatismes vécus lors des affrontements ont pris place dans 6 véhicules affrétés par l’ONG Care international les conduisant dans un Centre de Transit provisoire et d’Orientation (CTO) dans les faubourgs de N’Djamena.

« Al hamdulilay…..Dieu merci », lance Abdelkader, le plus jeune d’entre eux, à sa descente de car au CTO.

Parmi les 84 adolescents remis en liberté, l’on dénombre : [1 enfant de 14 ans, 14 enfants de 15 ans, 21 enfants de 16 ans, 39 enfants de 17 ans et 3 enfants de 18ans]. Pour la plupart, ces adolescents ont opérés au sein des groupes rebelles entre 2 mois à 2 ans. Ils étaient dans l’ensemble recrutés de force par les groupes armés dans l’est du Tchad, notamment à Abéché, Biltine, Guéréda, Koulbouss et dans certains villages frontaliers du Soudan.

On dénombre parmi eux une quinzaine de blessés par balle lors des affrontements. Dans un premier temps soignés à l’hôpital des armées, ils seront dorénavant pris en charge par l’hôpital de l’Ordre de Malte qui a signé un accord avec l’ONG Care International pour la prise en charge médicale des enfants démobilisés.

Le CTO procèdera à une prise en charge psychosociale de chaque enfant. Le centre prévoit aussi des activités socioéducatives, éducationnelles et sportives. Depuis 2007, les Centres de Transit mis en place par l’UNICEF ont déjà accueilli 555 enfants sortis des forces et groupes armés dont ils ont assuré avec l’aide des ONG de l’est du Tchad, la réinsertion familiale et communautaire.

Pour plus d'informations, merci de contacter:
Cifora Monier
UNICEF Tchad
Tel: +235 251 89 89
Portable: +235 629 41 50
Email: cmonier@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children