Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Chad: UNICEF responds as children escape conflict in CAR | Tchad: UNICEF vient en aide aux enfants fuyant le conflit en RCA

N’ Djamena, Chad/ Geneva, 3 April 2009 – UNICEF is assisting thousands of children who are fleeing the conflict in the neighboring Central African Republic (CAR).

More than 3,000 new refugees have arrived in Chad, in addition to the 7,000 who had already arrived in January. Women and children are around 83% of the total population.

“The priority is safe water, food, immunization and non-food items, especially plastic sheeting, before the rainy season”, said Dr. Marzio Babille, UNICEF Representative in Chad.

The children’s agency, has launched “Massambagne Operation”, named after the place where the refugees are arriving.  After the registration process of the refugees, the first humanitarian deliveries include immunization against measles (a potentially deadly and debilitating disease in the developing world) and Vitamin A. 

In addition, water purification sachets and malaria bednets will be distributed. Safe water supply will be provided through four manual water boreholes in the area. Recreational kits and School in a Box have also been provided. Child protection experts are assessing whether the children have been separated from their families and the number of children acting as head of households, so their specific needs can be addressed.

A complex logistical operation is being established to provide supplementary and therapeutic feeding using ready-to-use therapeutic food (RUTF) for the severely malnourished children following the recent nutrition survey completed by Medecin Sans Frontiers in the area.

“The remoteness of these areas poses significant logistical challenges, particularly with regard to the upcoming rainy season from May-October,” said Dr. Babille

Since 17 January, over 7,000 refugees from CAR have entered southeastern Chad, following clashes between Rounga rebels and the national army of CAR.  The majority of the refugees are in Daha, 200 meters from Chad’s border to Central African Republic, where UNICEF and UNHCR have set up a temporary base.

As conflict in CAR continues, more refugees are expected to arrive over the coming weeks.

To ensure a continuation of humanitarian activities for Central African Republic refugees, UNICEF has established a temporary base in Haraze with other UN agencies. The plan will include flying supplies to Haraze, where there is possibility to land and then transferred by road to Massambagne, which is 70 Km from Haraze.

The number of people in Chad who are refugees, or driven from their homes within the country due to conflict is mounting. There are currently 65,000 CAR refuges in Chad. This is in addition to the 260,000 Sudanese refugees in Eastern Chad and 170,000 internally displaced people in the East and Southern parts of the country.

For more information, please contact:

Patrick Mc Cormick, UNICEF Media, Tel:  + 212 326 7452, E-mail:  pmccormick@unicef.org
Veronique Taveau; UNICEF Geneva. Tel: +41 22 909 5716, E-mail: vtaveau@unicef.org
Roshan Khadivi, UNICEF N’ Djamena; Tel: + 235 620 26 20, E-mail: rkhadivi@unicef.org

****
 
N’Djamena, Tchad/Genève, 3 Avril 2009 – L’UNICEF a lancé un effort d’aide pour plusieurs milliers d’enfants ayant fui le conflit en République Centrafricaine (RCA).

Plus de 3,000 nouveaux réfugiés sont ainsi fraîchement arrivés au Tchad, en plus de 7,000 autres qui ont franchi la frontière depuis Janvier. La plupart d’entre eux – 83 % - sont des femmes et des enfants.

Pour le Dr. Marzio Babille, Représentant de l’UNICEF au Tchad « la priorité maintenant c’est l’eau potable, la nourriture, les vaccinations et un apport en non vivres, notamment en bâches plastiques pour les abris, avant l’arrivée des pluies ».

L’UNICEF à ainsi lancé « l’Opération Massambagne », du nom de la localité où ces réfugiés se sont installés. Après leur enregistrement, l’aide humanitaire comprend une campagne de vaccination contre la rougeole – une maladie sérieuse et potentiellement fatale à travers les pays en développement – et la supplémentation en vitamine A.

De plus, des sachets pour la purification de l’eau seront distribués, de même que des moustiquaires contre le paludisme. Un accès à l’eau potable sera aussi établi avec le creusement de quatre forages dans la zone. Des kits « Ecole en boîte » et d’autres kits récréatifs ont aussi été distribués. En même temps, des experts en Protection de l’Enfance mènent une évaluation pour déterminer combien d’enfants se sont retrouvés séparés de leurs parents et combien aussi doivent assumer un rôle de chef de ménage, dans l’idée de monter une réponse appropriée à leurs besoins spécifiques.

Sur la base des données collectées par Médecins Sans Frontières sur la situation nutritionnelle, UNICEF est en train de monter une opération logistique complexe pour faire parvenir une aide nutritionnelle supplémentaire et thérapeutique via l’utilisation d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi pour les enfants sévèrement malnutris.

« L’éloignement de cette zone est un défi logistique considérable, surtout avec la saison des pluies qui approche et qui durera de mai à octobre », rajoute le Dr. Babille.

Depuis le 17 Janvier, plus de 7,000 réfugiés centrafricains ont franchi la frontière vers le Tchad suite à des affrontements entre rebelles Rounga et l’armée nationale. La majorité de ces réfugiés se trouvent à Daha, à peine à 200 mètres de la frontière, et où l’UNICEF et le HCR ont établi une base temporaire.

Alors que le conflit continue en RCA, l’afflux de nouveaux réfugiés est presque certain. Pour assurer la continuité de l’aide l’UNICEF et d’autres agences de l’ONU ont donc établi une base temporaire à Haraze. L’approvisionnement se fera par avion jusqu’à Haraze où la jonction aérienne possible, et ensuite
l’aide cheminera par la route jusqu’à Massambagne, à 70 km.

Le nombre de réfugiés et de personnes déplacés internes au Tchad à cause du conflit continue de grandir. A ce jour, il y a 65,000 réfugiés centrafricains au Tchad. A ceux-ci s’ajoutent 260,000 réfugiés du Darfour à l’est et 170,000 tchadiens déplacés à l’est et au sud du pays.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Patrick Mc Cormick, UNICEF New York, Tel:  + 212 326 7452, E-mail:  pmccormick@unicef.org
Veronique Taveau; UNICEF Geneva. Tel: +41 22 909 5716,   E-mail: vtaveau@unicef.org
Roshan Khadivi, UNICEF N’ Djamena; Tel: + 235 620 26 20, E-mail: rkhadivi@unicef.org

 

 

 

 

Photo Essay | Reportage photos

Emergency response in Daha, Chad



Réponse à l'urgence à Daha, Tchad (en anglais)

[View photo essay]
Search:

 Email this article

unite for children