Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Bénin: fin du deuxième tour des journées nationales de vaccination


Cotonou, Bénin, 31 mars 2009- Le 2ème tour des JNV s’est déroulé les 28, 29 et 30 mars sur toute l’étendue du territoire national. Le 1er tour avait été lancé par le Président Yayi Boni, le 27 février 2009, au Palais des Congrès de Cotonou.

Comme il est d’usage, ce 2ème tour de vaccination antipoliomyélite a été associé à la supplémentation en vitamine A et au déparasitage. Des résultats partiels sont disponibles à ce jour :
• vaccination antipoliomyélite: 2 807 512 enfants de moins de 5 ans étaient ciblés. 2 650 946 d’entre eux soit 94% de la cible auraient été vaccinés pendant la campagne.
• supplémentation en vitamine A: 2 532 534 enfants de 6 à  59 mois étaient ciblés.  2 171 737 enfants de cette tranche d'âge ont reçu une dose de vitamine A, ce qui représente une couverture de 86%.
•  déparasitage: cette intervention a été planifiée pour 2 257 555 enfants de 12 à 59 mois. 1 856 264 d'entre eux ont reçu une dose d'Albendazole, pour une couverture de 82%.

Certains défis majeurs demeurent sur le terrain. Les équipes envoyées dans les départements de l’Ouémé et du Plateau, ont noté que des poches dites « de résistance » persistent encore. Les populations interrogées ont expliqué qu’elles faisaient plus confiance au PEV de routine. Elles expriment une certaine méfiance à l’égard des JNV dont la gratuité et la récurrence leur semblent suspectes. D’autres parents refusent la vaccination parce que d’après leur constat, "elle donne de la fièvre aux enfants » et qu’ils sont « seuls à supporter les peines et les dépenses qui s’ensuivent".

Dans la commune de Za-Kpota, dans le département du Zou, l’équipe nationale de supervision a dû organiser une séance de sensibilisation grand public, avec les autorités locales, pour convaincre les masses. 

Suite à des refus enregistrés dans le département du Couffo par exemple, des séances de rattrapage seront organisées sous peu. Quelques manquements ont été observés dans l’approche utilisée par des agents de santé et les agents vaccinateurs qui n’ont pas toujours su aborder les populations avec le tact requis. Les équipes d’observateurs ont relevé que certains n’ont pas systématiquement procédé au marquage de l’auriculaire comme cela se devait en ce 2ème tour.  Il importe donc que la  formation de tous les  agents vaccinateurs soit assurée de façon rigoureuse avant le lancement des JNV.

Au regard des types de défaillance mentionnés plus haut, il sera nécessaire de renforcer le volet Communication pour le développement et de ré-examiner les outils et stratégies actuellement utilisés, tout en associant des personnes-ressources (intellectuels,  leaders communautaires, etc.). Le Gouvernement aura à étudier les nouveaux défis avec l’appui de l’UNICEF qui reste leader dans le domaine de la vaccination.

Le constat général est que le 2ème tour des JNV 2009 s’est mieux déroulé que le 1er tour au point de vue participation et organisation. Des progrès ont été observés et les populations se sont montrées enthousiastes dans de nombreuses communes du Bénin. Le gouvernement a décidé il y a plusieurs années, la prise en charge systématique et gratuite des manifestations post immunisation. Cette mesure a été appliquée lors des JNV.  Par ailleurs, les parents ont apprécié l'association de la vitamine A et d’Albendazole. Les vaccinateurs bien préparés pour la plupart, ont abordé les communautés avec respect, faisant preuve d'une bonne communication interpersonnelle.


Pour plus d'informations, contactez :
Gisèle  Langue-Menye, Spécialiste en Communication UNICEF Bénin, tél (229) 97 97 51 08, e-mail : glangue@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children