Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Media advisory: West Africa synchronized polio immunization campaign, February-March 2009 | Avis aux médias: Campagne synchronisée de vaccination contre la polio en Afrique de l’Ouest, février-mars 2009

POLIO OUTBREAK RESPONSE

WHAT
53 million children under 5 are expected to be reached across 8 West African Countries in a coordinated polio immunization campaign.  The action is being organized as part of the Global Polio Eradication Initiative*.

During the immunization days teams will go door-to-door while others will be in schools and health centers. The plan is to reach every child, even in the most remote rural areas or in the most populated urban areas.

More than 162,000 trained immunizers will aim to reach every child with a polio vaccine (67,000 for Nigeria only).  A total of 66 millions doses of vaccine are made available for each round of the campaign (33 million for Nigeria only).

*** For updates on the campaign via Google Maps, please click here ***

WHERE
This synchronized cross-border polio campaign will take place in 8 countries simultaneously: Benin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Mali, Niger and Togo, in coordination with Nigeria.

WHEN
The campaign is scheduled in two rounds: the first from 27 February to 2 March and the second from 27 to 30 March 2009. In Ghana, the first round took place from 12-14 February.

Information activities have already started to prepare the ground. These include the involvement of local authorities, traditional and religious leaders; interpersonal communication at the community level by social workers and volunteers; community mobilization and the broadcast of TV and radio spots

WHY
In 2008, the polio outbreak in northern Nigeria spread to 6 countries in West Africa. The wild polio virus had already re-infected Niger in 2007, as well as Chad and Cameroun in Central Africa.

The campaign aims at reaching a critical mass of polio immunization coverage in order to stop the spread of the wild polio virus. The highest priority is to reach every child in Nigeria and in the high-risk areas across the region (districts where cases where reported in re-infected countries, districts with low routine immunization coverage and districts where new case surveillance is weak).

The key to stopping polio in its tracks is comprehensive and coordinated vaccination campaigns and cross-border planning. Undertaking the campaign simultaneously in 8 countries reduces the risk of missing children, particularly in a context where there is likely to be large movements of population.

WHO is Involved?
The campaign mobilizes the teams of the health ministries of all the countries, supported by UNICEF, WHO, Rotary International and other partners as well as volunteers, traditional and religious chiefs and the media.

On the ground, more than 162,000 trained immunizers will aim to reach every child with an oral polio vaccine (67,000 for Nigeria only).  A total of 66 millions doses of vaccine are made available for each round of the campaign (33 million for Nigeria only).

*PARTNERS
This campaign is part of the Global Polio Eradication Initiative, a partnership spearheaded by WHO, Rotary International, the US Center for Diseases Control and Prevention and UNICEF.

The polio eradication coalition includes governments of countries affected by polio; private sector foundations (United Nations Foundation, Bill & Melinda Gates Foundation); development banks (World Bank); bilateral donor governments; the European Commission; the International Red Cross and Red Crescent societies and nongovernmental organizations as well as corporate partners (Sanofi Pasteur, De Beers and Wyeth). Volunteers in developing countries also play a key role.

BACKGROUND
About polio
Poliomyelitis (polio) is a highly infectious viral disease, which mainly affects young children under five. The virus is transmitted through contaminated food, water and feces. The virus attacks the nervous system. One in 200 infections leads to irreversible paralysis (usually in the legs). Among those paralyzed, 5% to 10% die when their breathing muscles become immobilized (WHO).

Polio cannot be cured and can only be prevented by immunization. WHO recommends that infants receive three doses of oral poliovirus vaccine (OPV) in the first year of life.

Polio in the world
In 2008, only four countries in the world remain polio-endemic, down from more than 125 in 1988. The remaining countries are Afghanistan, India, Nigeria and Pakistan.

Polio in West Africa
In 2008 (as of 24 February 2009), 803 cases of wild polio virus were reported in Nigeria and 41 cases of imported wild polio virus were reported in Benin (6), Burkina Faso (6), Côte d'Ivoire (1), Ghana (8), Mali (1), Niger (13) and Togo (3). All imported cases are type 1 polio virus, except one case in Benin that was type 3 polio virus.

As of 13 February, 26 cases of wild polio virus have been reported in West Africa - Nigeria (25) and Niger (1).

Cost of the campaign
The total cost of the campaign is $29 million for the 7 countries, with an additional $38 million Nigeria. This amount includes the cost of vaccine, operational cost, social mobilization and surveillance.

For more information, please contact:
Martin Dawes, UNICEF Regional Office
mdawes@unicef.org , Tel:+ 221 77 869 5842
Brigitte Helali, Communication Specialist, UNICEF regional Office
bhelali@unicef.org, Tel: + 221 77 502 73 89
Oliver Rosenbauer, WHO Geneva
rosenbauero@who.int, Tel:+ 41 227 913 832

For updates on the campaign, please visit: www.unicef.org/wcaro

****

REPONSE A L'EPIDEMIE DE POLIO

QUOI
53 millions d’enfants de moins de 5 ans vont être vaccinés dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest participant à une campagne synchronisée d’immunisation contre la polio. Cette campagne est organisée dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite*.

Durant ces journées de vaccination, les équipes iront de porte à porte, et aussi dans les écoles et les centres de santé. Le but est de toucher chaque enfant, des zones rurales les plus reculés aux zones urbaines les plus peuplées.
 
Plus de 162 000 vaccinateurs formés vont s’activer pour atteindre chaque enfant avec un vaccin oral contre la polio (67 000 agents uniquement pour le Nigeria).  Au total, 66 millions de doses de vaccin sont mises à disposition pour chaque passage de la campagne (33 millions pour le Nigeria).

*** Pour suivre la campagne via Google Maps, merci de cliquer ici ***


Cette campagne synchronisée contre la polio aura lieu simultanément dans 8 pays: Benin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Mali, Niger et Togo, en coordination avec le Nigeria.

QUAND
La campagne va se tenir en deux temps: le premier passage aura lieu du 27 février au 2 mars, le deuxième passage du 27 au 30 mars 2009. Au Ghana le premier passage a eu lieu du 12 au 14 février.

Les activités d’informations sur la campagne ont déjà commencé afin de préparer le terrain, cela inclut la participation des autorités locales, des chefs traditionnels et religieux, la communication et la mobilisation sociale par des travailleurs sociaux et des volontaires ainsi que la diffusion de spots TV et radio. 

POURQUOI
En 2008, l’épidémie de polio, qui sévissait au Nord du Nigéria, s’est propagée dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest. Le virus de la polio avait déjà réinfecté le Niger en 2007, de même que le Tchad et le Cameroun en Afrique Centrale.

L’objectif de ces campagnes synchronisées est d’atteindre un niveau critique d’immunisation contre la polio afin de stopper la circulation du polio virus sauvage. 

La priorité est de vacciner chaque enfant au Nigeria et dans les zones à haut risques des pays réinfectés: les districts où des cas ont été signalés, les districts ayant des taux faible de vaccination de routine ainsi que les zones où la surveillance des nouveaux cas laisse à désirer).
 
Un élément clé du succès pour donner un coup d’arrêt à l’épidémie de polio est l’organisation de campagnes de vaccination conjointes, coordonnées et transfrontalières. En réalisant ces campagnes simultanément dans les 8 pays,  le risque de ne pas vacciner tous les enfants est amoindri, et ce particulièrement dans un contexte où l’on observe des mouvements de populations saisonniers.

QUI est impliqué?
La campagne va mobiliser les équipes des ministères de la santé de chaque pays, appuyées par l’UNICEF, l’OMS, le Rotary International et d’autres partenaires ainsi que des milliers de volontaires, les chefs traditionnels et religieux et les média.

Sur le terrain plus de 162 000 vaccinateurs formés vont assurer que chaque enfant de moins de 5 ans reçoive une dose orale de vaccin contre la polio (67 000 vaccinateurs pour le Nigeria). Au total, 66 millions de doses de vaccin sont disponibles pour chaque passage de la campagne (33 millions pour le Nigeria).

*LES PARTENAIRES
Cette campagne fait partie intégrante de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, un partenariat mené par l’OMS, l’UNICEF, le Rotary International et le US Center for Diseases Control and Prevention.
 
La coalition pour l’éradication de la polio comprend les gouvernements des pays affectés par la polio ; des fondations privées comme la Fondation des Nations Unies, la Fondation Bill & Melinda Gates ; des banques de développement comme la Banque Mondiale ; des donateurs bilatéraux ; la Commission Européenne, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge; des organisations non gouvernementales ainsi que des partenaires du secteur privé comme Sanofi Pasteur, De Beers et Wyeth. Les volontaires des pays en développement jouent également un rôle très important.

CONTEXTE
A propos de la polio
La poliomyélite est une maladie très infectieuse provoquée par un virus. Elle touche surtout les enfants de moins de cinq ans. Le virus se transmet à travers des aliments contaminés, l’eau souillée et les fèces. Le virus attaque le système nerveux. Une infection sur deux cent entraîne des paralysies irréversibles, le plus souvent des membres inférieurs. Parmi ces personnes paralysées, 5% à 10% décèdent de paralysie respiratoire (OMS).

Il n'y a pas de traitement pour soigner la polio mais elle peut être prévenue par la vaccination. L’OMS recommande que les enfants reçoivent trois doses de vaccin oral du poliovirus au cours de leur première année de vie. 

La polio dans le monde
En 2008, quatre pays dans le monde demeuraient endémiques par rapport à 125 en 1988. Les pays endémiques sont l’Afghanistan, l’Inde, le Nigeria et le Pakistan.

La polio en Afrique de l’Ouest 
En 2008 (au 24 février 2009), 803 cas de polio virus sauvage ont été répertoriés au Nigeria et 41 cas de polio virus sauvage  importés ont été déclarés : 6 au Bénin, 6 au Burkina Faso, 1 en Côte d’Ivoire, 8 au Ghana, 1 au Mali, 13 au Niger et 3 au Togo. Tous les cas importés sont de type polio virus 1, excepté un cas au Bénin de type 3.

A la date du 13 février 2009, 26 cas de polio virus sauvage ont été rapportés en Afrique de l’Ouest pour l’année 2009 ; 25 au Nigeria et 1 au Niger.

Coût de la campagne
Le coût total de la campagne est de 29 millions de dollars pour les 7 pays, et de 38 millions de dollars pour le Nigeria. Ce montant inclus le cout des vaccins, les coûts opérationnels, la mobilisation sociale et la surveillance.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Martin Dawes, Bureau régional de l’UNICEF à Dakar
mdawes@unicef.org , Tel:+ 221 77 869 5842
Brigitte Helali, Chargée de communication, Bureau régional de l’UNICEF à Dakar
bhelali@unicef.org, Tel: + 221 77 502 73 89
Oliver Rosenbauer, OMS à Genève
rosenbauero@who.int, Tel:+ 41 227 913 832


Pour en savoir plus sur l’actualité de la campagne à partir du 27 février, veuillez consulter : www.unicef.org/wcaro

 

 
Search:

 Email this article

unite for children