Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Cameroon: more support needed for children in the north-western Adamawa region | Cameroun: plaidoyer pour davantage d’appui pour les enfants dans la région nord-ouest de l’Adamaoua

Yaounde, Cameroon, 7 February 2009 - After a two day visit in the Adamawa Region, at the border with Nigeria, Ms Ora Musu Clemens, UNICEF Representative in Cameroon, has brought back several striking images from the field.

In Likok, 50 kilometres from Ngaoundere, the capital city of the Region, A healthy girl is called « Mutuelle », the name given to her in recognition of the usefulness of the mutual health association operational in the village health centre. In a Ngaoundere neighborhood, a  60 year old, HIV seropositive woman, is kept busy by a small trade to take care of her 7 children who have long lost their father.

The powerful traditional leader of Ngaoundere, the Lamido, has stressed the important role of religious and traditional leaders in support of the early and sustained education of girls. Ms Clemens  had enriching discussions with the women’s group in Likok and received a warm welcome when she arrived in the Mbale Primary School, a hundred kilometers from Ngaoundere, which was refurbished with funding from a fruitful partnership between UNICEF and MTN, a local mobile telephone network company.

Six months into her tenure as the UNICEF Representative in Cameroon and after her introduction to the national authorities as well as partners at Central level, Ms Ora Musu Clemens went to meet key actors in the promotion of the rights and wellbeing of children and women in the Adamawa region.
 
Upon her arrival in Ngaoundere, Ms. Clemens had a briefing from the Permanent Secretary of the Region and a series of meetings with the heads of services of partner ministries in the Region. The Delegate of Public health briefed her on the improved health indicators in the Region in the last five years.

The Delegate for Basic Education showed pride in the education of the girls that is being reinforced by the support from RECAMEF, a powerful network of mothers associations for the promotion of girl child education. The Delegate of social affairs was pleased with the protection of the child within foster families. The Delegate of Women Empowerment and Promotion of the Family shared his views on the sensitization of women for the wellbeing of the child and the woman in the Region. The Delegate for economy and territorial management spoke of the coordination of interventions of all partner ministries in the Region and of the functioning of a regional communication pool for parenting education in the Adamawa Region.
 
UNICEF Representative complemented her briefing by a visit to a Ngaoundere neighborhood where she met a group of youth working to promote HIV and AIDS sensitization, staff of an association caring for families hosting orphans and HIV vulnerable children and a 60 year HIV positive woman bringing up her 7 children with assistance for income generating activities supported by a UNICEF partnership with the French National Committee for UNICEF.

She also visited Likok where she continued discussion with the Djaoro, the chief of the village, members and staff of the health association, and pupils and teachers from the village primary school. Finally she made a stop in Mbale primary school.
 
At the end of her visit, she met with the Lamido of Ngaoundere, who had this to say: "We have very much appreciated UNICEF support in the Region for the past five years. UNICEF is well known here and its field office in Ngaoundere is very active. We look forward to continue the partnership with UNICEF to improve the well-being of children and women in the Adamawa region". The Representative expressed the willingness of UNICEF to keep the momentum within the new programme of cooperation.

For more information, please contact :
Raymond Mbouzeko, Communication specialist,
Tel: +237 22 22 03 93
Email: rmbouzeko@unicef.org

Plaidoyer pour un appui soutenu aux enfants de la région de l’Adamaoua

Yaoundé, 7 février 2009 - La Représentante de l’UNICEF au Cameroun vient d’effectuer une visite de travail dans la Région de l’Adamaoua et en rapporte plusieurs images fortes : A Likok, petite bourgade située à une cinquantaine de kilomètres de Ngaoundéré, capitale de la Région de l’Adamaoua, une petite fille pleine de santé, est appelée « Mutuelle » en souvenir des bienfaits d’une mutuelle de santé fonctionnelle au centre de santé du village.

Dans la banlieue de Ngaoundéré, une sexagénaire, séropositive, fait du petit commerce grâce à un appui  de l’UNICEF en partenariat avec le Comité National Français pour l’UNICEF afin d’élever ses sept enfants orphelins de père. Le très influent dignitaire traditionnel, le Lamido de Ngaoundéré, salue l’action de l’UNICEF dans la Région de l’Adamaoua.

Les populations du village Mbalè, une centaine de kilomètres de Ngaoundéré et la communauté éducative de l’école publique de Mbalè rénovée grâce à un partenariat entre l’UNICEF et MTN, une compagnie locale de téléphonie mobile, accueillent chaleureusement la Représentante.

Six mois après sa prise de fonction à la tête de la Représentation de l’UNICEF au Cameroun et à la suite de ses rencontres avec les autorités gouvernementales et les partenaires au niveau central, Madame Ora Musu Clemens est allée au contact des acteurs de la promotion des droits et du bien-être de l’enfant et de la femme dans la Région de l’Adamaoua.

A son arrivée à Ngaoundéré et après un bref échange avec le Secrétaire Générale de la Région en lieu et place du Gouverneur empêché, la Représentante a eu des séances de travail avec les responsables des services déconcentrés des ministères partenaires : le Délégué de la santé publique a relevé l’amélioration substantielle des indicateurs de santé de l’enfant et de la mère de la région au cours des cinq dernières années.

Le Délégué de l’Education de Base s’est appesanti sur la scolarisation de la jeune fille qui y a connue un boom ces dernières années avec l’aide du Réseau Camerounais des Mères des filles. Le Délégué des affaires sociales a parlé d’une meilleure protection des enfants dans la famille et en milieu carcéral, celui de la promotion de la femme et de la famille est revenu sur l’encadrement des associations des femmes.

Le Délégué de l’économie et de l’aménagement du territoire a insisté sur la coordination des interventions des ministères dans la Région et sur le fonctionnement du pool de communication sur le terrain pour l’éducation parentale dans les communautés.

Ces séances de travail ont été complétées par des descentes sur le terrain dans la banlieue de Ngaoundéré. Elle y a discuté avec un groupe de jeunes, une association encadrant les familles d’accueil des orphelins et enfants vulnérables du Sida puis une famille d’accueil de ces victimes du Sida. Madame Clemens est ensuite allée à Likok où elle a eu d’autres échanges avec le chef de village ou Djaoro, les responsables de l’école primaire de Likok, construite grâce à un plaidoyer menée par  l’UNICEF auprès du Gouvernement et les responsables du centre de santé du village disposant d’une mutuelle de santé bien fonctionnelle.
 
A la fin de sa visite, elle a rencontré le Lamido qui s’est ainsi fait l’écho de ses populations : « Nous apprécions beaucoup l’appui que l’UNICEF nous a apporté dans la région ces cinq dernières années. Son sous-bureau ici à Ngaoundéré a été très actif. Nous souhaitons que cet appui continue.» La Représentante a salué l’engagement de tous et a promis l’appui continu de l’UNICEF dans le cadre du nouveau programme de coopération Cameroun-UNICEF 2008-2012.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: 
Raymond Mbouzeko
Chargé de communication
Tel: + 237 22 22 03 93
Email: rmbouzeko@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children