Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Le Togo lance une campagne de vaccination contre la polio pour 1,4 million d'enfants

Dapaong, Togo, 14 janvier 2009 - Sous le haut patronage du Président Togolais, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, le Gouvernement Togolais, en partenariat avec l’UNICEF et l’OMS, lance ce 19 janvier à Dapaong, une vaste une vaste campagne de vaccination contre la poliomyélite. Cette campagne a pour objectif de vacciner 1,444,950 enfants de moins de 5 ans, de détecter les cas de polio et de sensibiliser l’ensemble des populations sur les bonnes pratiques en matière de survie de l’enfant.

Depuis près de quinze ans, l'UNICEF a livré plus de dix milliards de doses du vaccin antipolio oral (VPO) à plus de deux milliards d'enfants dans le monde. La poliomyélite est une infection virale incurable du système nerveux. Elle est très contagieuse et peut entraîner la paralysie, voire la mort, quelques heures après le début de l'infection. Se propageant dans l'eau ou les aliments contaminés par des excréments humains, elle est particulièrement dangereuse dans les bidonvilles surpeuplés et dépourvus d'assainissement, où les enfants sont mal nourris et n'ont pas accès aux services de santé de base.

Depuis le lancement de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite en 1988, lors de l'Assemblée mondiale de la Santé tenue à Genève, le nombre de cas de poliomyélite signalés chaque année a diminué de 99 % - passant de 350 000 en 1988 à 1 000 en 2008. Fort de ce succès, Ann M. Veneman, Directrice Générale de l’UNICEF, s’enthousiasme de ce recul de la maladie : « L'éradication de la polio est, parmi nos objectifs de développement dans le monde, l'un de ceux qui apparaissent les plus proches et c'est un héritage exceptionnel à transmettre aux générations futures ».

Au Togo, déclarée éradiquée en 2007, la maladie est pourtant réapparue en 2008 : trois cas de polio ont été identifiés dans le Nord du pays. Au regard de cette alerte épidémiologique, le Gouvernement du Togo ainsi que l’UNICEF et l’OMS ont décidé d’organiser une campagne nationale de vaccination contre la polio afin d’éradiquer définitivement cette maladie. Pas moins de 1, 500,000 doses de vaccins contre la polio seront administrées par les 30, 324 vaccinateurs et 3,033 superviseurs qui seront mobilisés dans les 608 centres de santé que compte le Togo ainsi que dans les activités de porte-à-porte. L’objectif est de vacciner au moins 95% des enfants de moins de cinq ans, soit  1,444, 950 enfants.

4 comportements clés pour la survie de l'enfant
Dans un pays où le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans est de 100 pour 1000, cette campagne de vaccination est l’occasion pour l’UNICEF de diffuser sur tout le territoire national les quatre messages clés de la campagne de communication pour la survie et le développement de l’Enfant :
1- L’allaitement maternel exclusif : un nourrisson doit être uniquement nourri au lait maternel dès la première heure suivant la naissance et pendant les 6 premiers mois.
2- La prévention contre le paludisme : les enfants doivent dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide.
3- Le traitement de la diarrhée : les parents doivent bien alimenter, faire boire et administrer des solution de réhydratation orale à leur enfant lorsqu’il est atteint de crise diarrhéique.
4- Le lavage des mains : les enfants et les parents doivent se laver les mains avec de l’eau potable et du savon ou de la cendre avant de se nourrir et après être aller aux toilettes.

Au Togo, 9,000 enfants décèdent avant leur cinquième anniversaire chaque année. En combinant ces quatre pratiques élémentaires à la survie de l’enfant, 80% de ces enfants pourraient être sauvés ce qui représente 7,200 vies.

Grâce à cette campagne de vaccination contre la polio, l’UNICEF se fixe d’éradiquer la maladie d’ici 2010. Le changement de comportement et l’adoption de bonnes pratiques en matière de survie de l’enfant doivent contribuer à réduire de 15% la mortalité des enfants de moins de cinq d’ici 2012. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Essi Fafa Soulé, Chargée de l’information/communication - fsoule@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children