Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Back to School / Rentrée des classes

UNICEF/Niger/2007/Pirozzi
© UNICEF/Niger/2007/Pirozzi
In Niger, only one in two girls goes to primary school, one in ten to secondary school and one in fifty to high school. / Au Niger, seulement une fille sur deux va à l’école primaire, une sur dix au collège et une sur cinquante au lycée.

October marks the start of the school year in many countries in the region.

Education is critical to the development of individuals and societies, and it contributes significantly to pave the way to a successful and productive future.

Yet, in West and Central Africa, according to latest data, 23.8 million children of primary-school-age are out of school.

In addition to having large numbers of children out of school, West and Central Africa has a yawning gender gap.  Less than 9 girls are in primary school for every 10 boys. An the gap is even larger for secondary school. Crippling poverty, long distances to school and social norms promoting gender inequality prevent girls from learning. Education is a fundamental human right: Every child is entitled to it.

The region also faces a poor quality of education due to a shortage of teachers, low teacher salaries and limited training and development opportunities for teachers. Out of five chilren enrolled in primary school, 2 will drop out without completing the cycle.

As a result, 30% of the young people (aged 15-24) do not know how to read and write. 

To ensure access to quality education for all, UNICEF support national education development plans and seeks to influence decision-making and investments to ensure that gender equity and quality of education are at the forefront of national and local development agendas.

Check out some examples of UNICEF-supported interventuions to promote an equitable access to quality education:

UNICEF/Chad/2007
© UNICEF/Chad/2007
Au Tchad, pour 10 garçons inscrits à l'école, seules 6 filles fréquentent les bancs de l'école. / In Chad, for every 10 boys, only 6 girls are enrolled in school.

***

Le mois d'octobre marque la rentrée des classes pour la plupart des pays de la région.

L'éducation est essentielle au développement de chaque individu et de la société dans son ensemble. Elle contribue de manière significative à préparer un avenir productif et courronné de succès.

Toutefois, en Afrique de l'Ouest et du Centre, 23,8 millions d'enfants en âge d'être scolarisés au primaire ne fréquentent pas les bancs de l'ecole.

En plus d'un grand nombre d'enfants non scolarisés,  l'écart etre les opportunités offertes aux filles et celles offertes aux garçons est béant en Afrique de l'Ouest et du Centre. Pour chaque 10 garçons scolarisés au primaire, moins de 9 filles sont scolarisées.  Et l'écart est encore plus important au secondaire. Une pauvreté écrasante, de longues distances pour aller à l'école et des normes sociales défavorable aux filles empêchent les filles d'accéder à l'enseignement. L'éducation est un droit fondamental: chaque enfant y a le droit. 

La région fait également face à une qualité inférieure de l’éducation due à un manque de professeurs, aux bas salaires proposés et au manque de formation du personnel enseignant. Deux enfants sur cinq abandonnent l'école avant de compléter le premier cycle.

Les conséquences de cet état de faits sont dramatiques: 30% des 15-25 ans ne savnt ni lire ni écrire.

Pour assurer à tous un accès à une éducation de qualité, UNICEF appuie les plans nationaux de développement du secteur de l'éducation et cherhe à influencer les décisions et les investissements pour que la qualité et l'équité soient placées au coeur des agendas de développement locaux et nationaux.

Consultez des exemples d'interventions appuyées par l'UNICEF pour promouvoir un accès équitable à un éducation de qualité:

 

 
Search:

 Email this article

unite for children