Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Congo: 30 millions de dollars pour la coopération entre le Congo et UNICEF pour les 5 prochaines années

Brazzaville, 9 juin 2008 – Le Conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour l’enfance a approuvé le 5 juin dernier, le nouveau Programme de coopération entre UNICEF et la République du Congo pour la période 2009 – 2013, pour un montant de 30 millions de dollars américains, soit plus de 13 milliard de francs CFA, ou 2,5 fois plus que le programme précèdent.

"Ceci est le programme de coopération le plus ambitieux que nous ayons jamais signé avec le Gouvernement du Congo et nous pensons que les cinq prochaines années entraîneront des réels progrès et des résultats durables pour les femmes et les enfants congolais », a déclaré Dr. Koen Vanormelingen, Représentant de l’UNICEF au Congo.

Le programme de coopération avec le gouvernement congolais vise à réaliser les objectifs du Millénaire pour le Développement et le respect des droits des enfants à la survie, au développement, à la protection et à la participation. Le programme compte  réaliser l’accès de tous les enfants à un paquet essentiel de services en santé, nutrition, éducation, protection, et VIH/SIDA. Il vise également à assurer la promotion des connaissances et comportements adéquats pour le respect de ces droits. Finalement il oeuvrera pour l’accès universel aux commodités essentielles telles que les médicaments génériques et les vaccins, les moustiquaires imprégnées, l’eau potable, les kits scolaires, le sel iodé et autres aliments essentiels. La mise en œuvre de ce programme appuiera la réalisation de la stratégie nationale de réduction de la pauvreté (DSRP). En oeuvrant ainsi pour la réalisation des droits des enfants et des femmes, l’UNICEF réaffirme la nécessité d’investir dans le capital humain pour un développement équitable et pour la réduction des disparités.

Cependant, les ressources mises a disposition par UNICEF ne pourront contribuer à réaliser ces objectifs que dans la mesure ou elles serviront de levier pour mobiliser les ressources nationales, bien plus importantes. Plus que jamais une opportunité historique est offerte au gouvernement congolais de tenir ses promesses faites aux enfants en adoptant le plan d’action pour un Monde digne des enfants. Grâce à l’augmentation du prix du pétrole, il est désormais possible d’investir au moins 20% des ressources budgétaires nationales en faveur des enfants, donc pour le futur  du Congo. Actuellement inférieur à 15%, l’augmentation des allocations budgétaires permettrait d’améliorer en particulier l’accès et la qualité des services publics d’éducation, de santé, de protection et de prise en charge des enfants vulnérables.

De même, la formulation et la mise en œuvre d’un cadre de politiques de protection sociale et l’amélioration de l’accès des plus vulnérables aux services de protection sociale figurent en bonne place des préoccupations. Des mesures concrètes ont déjà été prises par les autorités nationales. C’est le cas de la gratuité de l’enseignement et  de la gratuité de la prévention et la prise en charge du paludisme et du VIH/SIDA. Mais il faut aller plus loin en mettant en œuvre ces dispositions, puis en les complétant avec d’autres interventions critiques pour les enfants. « Le Congo doit investir les dividendes du pétrole dans le développement du pays. Quel meilleur investissement qu’assurer un bon départ dans la vie des enfants ? » a conclu le Dr.Vanormelingen

###

Pour toutes informations supplémentaires et demandes d’interview merci de contacter
Jean-Marie Samuel Ouenabio  00 242 551 26 87  jmsouenabio@unicef.org
Hector Calderon 00 242 578 24 27 hcalderon@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children