Media Centre

Highlights - A la une

Press releases / Communiqués

Video

Photo Essays

Real lives / Histoires vécues

Facts and Figures/ Données et chiffres

 

Senegal: Plaidoyer pour l’allaitement maternel exclusif

Imam Hassan Cissé, Ambassadeur  pour la Santé de l’Enfant et la Promotion de l’Allaitement Maternel Exclusif au Senegal
© UNICEF Senegal
Imam Hassan Cissé, Ambassadeur pour la Santé de l’Enfant et la Promotion de l’Allaitement Maternel Exclusif au Senegal

La journée de Promotion de l’Allaitement Maternel Exclusif organisée par le Ministère de la santé et de la Prévention en collaboration avec ses partenaires a été un temps fort de mobilisation et de plaidoyer en faveur de la Survie de l’Enfant au Sénégal.

Au Sénégal, seules trois femmes sur dix pratiquent l’allaitement maternel exclusif. Or, une étude récente a prouvé qu’en allaitant exclusivement au sein les bébés jusqu’à l’âge de 6 mois, % le taux de mortalité   des enfants pourrait être sensiblement  réduit.
 
L’élargissement de cette pratique porteuse, basée sur un véritable changement de comportement des femmes au niveau de toutes les communautés, permettrait au pays de se rapprocher des OMD 4 et 5.

Intervention à faible coût, la  stratégie de promotion de l’allaitement maternel exclusif nécessite l’implication de tous les acteurs, décideurs politiques, médias, relais communautaires et leaders religieux. C’est dans cet esprit de partenariat actif que Dr Safiétou Thiam, Ministre de la Santé et de la Prévention, a désigné l’Imam Hassan Cissé, Ambassadeur  pour la Santé de l’Enfant et la Promotion de l’Allaitement Maternel Exclusif. Cette manifestation  a drainé un public très nombreux et attentif aux messages lancés par le Docteur  Thiam : «Le lait est l’aliment le plus adapté pour le bébé – Allaiter c’est bon pour la santé de l’Enfant ».

Pour  corroborer  la pertinence de ces messages,  l’Imam Cissé a développé l’argumentaire islamique qui prône la pratique de l’Allaitement Maternel Exclusif. Très applaudi par l’assistance et ses proches venus de toutes les communautés religieuses du Sénégal, des Etats-Unis, du Ghana, de la Namibie, de la Gambie, du Nigeria, de la Mauritanie, de l’Afrique du Sud, du Royaume Uni, l’Imam de la Grande Mosquée de Médina Baye (Kaolack) s’est engagé depuis 1990 dans la défense de la cause de l’enfant. En partenariat avec  l’OMS, l’UNFPA et l’UNICEF  et grâce à son prestige et à sa renommée internationale, l’Imam Hassan Cissé a mené de nombreuses activités humanitaires en faveur des femmes et des enfants du continent.

Auparavant, les experts de la santé ont mis l’accent sur les avantages de l’allaitement maternel exclusif,  qui consiste à ne donner au bébé que le lait sans eau ni  autre liquide ou aliment. Ils ont exhorté les femmes  à mettre au sein les enfants dès la première heure qui suit la naissance afin qu’ils puissent bénéficier du colostrum, liquide précieux, source d’intelligence et contenant les anticorps pour protéger contre les maladies chroniques.

Prenant la parole au nom de l’OMS, Chef de file des partenaires du secteur de la santé, Mr Ian Hopwood, Représentant de l’UNICEF, a félicité l’Ambassadeur Cissé pour sa nomination largement méritée. En outre, il a insisté sur la synergie entre la stratégie de l’allaitement et  celles liées  aux autres interventions de santé telles que la vaccination, l’utilisation des moustiquaires imprégnées, la prise en charge de la malnutrition, la supplémentation en  vitamine A pour arriver à une réduction sensible du taux de mortalité des enfants.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children