Santé et nutrition

Des défis et des enjeux

Des progrès importants

Les Priorités du programme

Publications

 

Les Priorités du programme

L’UNICEF, au Maroc comme dans le reste du monde, n’a qu’un seul objectif dans le domaine de la santé : garantir à chaque enfant un accès à des soins de base de qualité.

Les défis sont importants dans le secteur de la santé de l’enfant et de la mère. L’analyse des goulots d’étranglements identifiés a conduit à une priorisation de l’intervention dans ce secteur par l’UNICEF et ses partenaires. L'UNICEF au Maroc va d'abord poursuivre ses efforts pour promouvoir le principe de l'équité en santé en fournissant l’appui nécessaire au ministère de la Santé pour opérer son virage stratégique d'une approche fondée sur l'offre et la demande à approche guidée par le droit à la santé. Dans cette logique, l’UNICEF aidera à mobiliser d'autres ministères (Ministère des Affaires générales et de la gouvernance, de l’éducation, de l'Intérieur ...) et d'autres partenaires (OMS, FNUAP ...) pour assurer une convergence des interventions qui ciblent les plus vulnérables, y compris les enfants ayant un handicap. L’appui permettra aussi de garantir que les outils mis en place permettent une surveillance continue des données épidémiologiques et déterminants d’ordre social de la santé, y compris au niveau décentralisé. Le mot d’ordre de la mise en œuvre sera de permettre à la population notamment vulnérable de jouir de son droit à la santé et que le principe de l’équité soit intégré dans les programmes et politiques du secteur. L’UNICEF va aussi appuyer la coordination avec les autres acteurs de la coopération internationale et appuiera le ministère au niveau central et décentralisé pour assurer que les progrès vers les OMD 4 et 5 soient soutenus et accélérés. L’UNICEF concentrera ses efforts essentiellement sur la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant, les soins néonatals et de la nutrition.

De manière plus spécifique, deux résultats majeurs sont programmés pour les années 2015 et 2016:

     1. Le maintien d’une analyse basée sur l’équité, la collection de données, y compris au niveau des déterminants sociaux de la santé, impliquant un plaidoyer pour les maladies négligées et les handicaps et favorisant une communication pour le changement de comportement et social associant notamment les populations vulnérables. 

2.     La mise en place de politiques favorisant des actions conjointes a haut impact comme la santé néonatale, la prise en charge intégrée de l’enfant, les actions de vaccination et de nutrition (y compris iodisation du sel)

Les Partenaires et zones d’intervention

Le Ministère de la Santé est le partenaire principal de l’UNICEF. Notre action se fait aussi en coordination avec les autres agences des Nations Unies notamment l’OMS et l’UNFPA ainsi qu’avec les autres ministères en s’assurant par exemple que le département de l’Education nationale soit davantage impliqué. Des donateurs clés, comme la Coopération Espagnole, permettent de renforcer l’efficacité de notre approche

L’Université a aussi un grand rôle à jouer dans ce secteur et l’UNICEF promeut le partenariat avec le monde de la recherche académique ainsi qu’avec la société civile active pour la promotion du droit à la santé notamment auprès des populations vulnérables.  

Budget

Le budget du programme pour l’ensemble du cycle de coopération est de 6 millions dont 2 millions seront mobilisés pour 2015 et 2016.

 

 
Search:

unite for children