Santé et nutrition

Les enjeux

Les progrès accomplis

Le programme 2012-2016

Publications

 

Les progrès accomplis

Le programme Santé de l’UNICEF privilégie l’accès des populations les plus vulnérables aux soins de santé de base et à l’amélioration de la qualité des prestations de soins à forte incidence sur les morbidités et mortalités maternelles et infantiles dans une vision d'équité.


Il comporte quatre composantes :

  • la réduction de la mortalité maternelle et néonatale
  • la nutrition ciblant le déficit des taux d’allaitement maternel et les prévalences élevées des carences en micronutriments
  • l’équité en matière d’accès aux soins
  • la lutte contre la transmission mère enfant du VIH/SIDA, et l’information des groupes à risque parmi les jeunes et les adolescents

Faisant partie des 68 pays prioritaires de l’Initiative « Compte à rebours 2015 », où les indicateurs concernant le continuum de soins maternels et du nouveau-né sont très faibles, le Maroc s’est engagé dans une réforme de soins périnatals. Dans ce sens, un programme conjoint entre l’UNFPA, l’OMS, l’UNDP et l’UNICEF a été mis en œuvre et la contribution de l’UNICEF a permis d’élaborer une stratégie nationale sur la réduction de la mortalité néonatale. Ce  projet se focalise sur l'amélioration de soins maternels et néonatals dans la région de Souss-Massa-Draa. 

Dans le domaine de la nutrition, l’UNICEF a appuyé la mise en place d’un programme de fortification des aliments de base (farine en fer/acide folique, huile en vit A et vit D, sel en iode) et des campagnes annuelles de promotion de l’allaitement maternel. Face à l’ampleur et l’importance de la nutrition, une Stratégie Nationale de Nutrition a été élaborée en 2010 et devrait être mise en œuvre entre 2011 et 2019. Il s’agit d’une approche intégrée et multidimensionnelle fondée sur la collaboration entre les différents partenaires et la coordination à tous les niveaux, nécessitant un engagement et une mobilisation de la communauté  et un partage de l’information entre les différents intervenants afin d’aider à une prise de décision éclairée.
En vue de consolider les résultats visés pour l’amélioration de la santé et nutrition infantiles, une étude a été réalisée pour assister le Ministère de la Santé du Maroc dans son objectif de se doter d’une stratégie en matière de santé communautaire qui soit en mesure de répondre aux exigences qu’impose l’évolution de la société marocaine.

En matière de lutte contre le VIH/sida, l’appui de l’UNICEF a porté sur l’élaboration d’une stratégie spécifique pour la protection des enfants et des adolescents en situation de précarité contre le VIH/sida, afin de rendre opérationnel un volet du Plan Stratégique National (PSN) qui n’a pas encore été, jusqu’ici, développé.
Par ailleurs, une stratégie spécifique à la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) a été élaborée, testée et évaluée avec l’appui de l’ONUSIDA et du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Cette stratégie devait être intégrée dans les prestations de Santé Sexuelle et Reproductive, dans le cadre d’une prise en charge globale de la femme.

Dans le cadre de ses efforts pour mieux comprendre le problème des iniquités en santé au Maroc et pour bien intégrer le principe d’équité dans les programmes et politiques de santé l'UNICEF apporte son appui au Ministère de la Santé pour procéder dans un premier temps à une analyse des bases de données de toutes les enquêtes et études qui génèrent des données et des indicateurs susceptibles d’aider à l’appréciation de l’équité en santé au Maroc. L'étude a également porté sur les déterminants sociaux sous-jacents à chaque indicateur pour évaluer les inégalités observées et leur incidence sur l'état de santé de la population.  La mise en œuvre des recommandations émises devraient permettre la réduction des disparités relevées.

 

 
Search:

unite for children