Analyse des politiques sociales

Des défis et des enjeux

Des progrès importants

Le programme

Publications

 

Des progrès importants

L'inclusion sociale est un processus visant à rendre les sociétés plus équitables, en particulier pour les groupes vulnérables afin que les enfants et les familles les plus démunies puissent jouir de leurs droits et participer activement à la vie économique, sociale et politique sans discrimination. Depuis son indépendance, le Royaume du Maroc a déployé des efforts importants qui ont eu un impact direct sur la réduction de la pauvreté. C’est ainsi que le taux de pauvreté relative est passé de 55,7% en 1959-1960 à 15,3% en 2001 et puis à 8,9% en 2006-2007. Dans le même sens, le taux de vulnérabilité est passé de 24,1% en 1994-1985 à 22,8% en 2000-2001 et puis à 17,5% en 2007 . Les dernières estimations du HCP donnent un taux de pauvreté relative de 6,2% et un taux de vulnérabilité de 13,3% en 2011 .

Le Maroc déploie des efforts pour engager des réformes visant à moderniser et à étendre la prestation des services sociaux de base tant en zones urbaines que rurales notamment pour les populations pauvres. De même, plusieurs programmes d’appui social ont été lancés à l’instar de l’INDH, du RAMED, de TAYSSIR, et la création de fonds spéciaux, comme ceux de la cohésion sociale et de l’entraide familiale, visant tous l'amélioration des conditions de vie des populations démunies et la lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale.

Par ailleurs, Le pays s’est inscrit dans un important processus de régionalisation tendant à donner aux entités décentralisées d’importantes prérogatives à même de garantir le développement humain de leurs régions et assurer une meilleure inclusion sociale de toutes les populations.

 

 
Search:

unite for children