Centre Média

Histoires et vidéos

 

Le dernier rapport de l'UNICEF révèle des disparités et la nécessité d'innover pour faire progresser les droits de l'enfant

© UNICEF Mali / 2013 / Dicko

Le 25eme anniversaire de la Convention des Droits de l’Enfant approche. De vastes progrès ont été réalisés mais pour atteindre les enfants que l’on n’a pas pu toucher, il faudra mettre davantage l'accent sur les disparités, selon le nouveau rapport.

#data4children

BAMAKO, le 30 janvier 2014 – En déclarant que « chaque enfant compte », l'UNICEF appelle à plus d’efforts et d’innovations pour identifier et combler les lacunes qui empêchent les plus vulnérables des 2 865 000 enfants maliens de jouir de leurs droits. L'agence pour les enfants, dans un rapport publié aujourd'hui, met en évidence l'importance des données statistiques pour faire progresser la cause des enfants et révéler les inégalités d'accès aux services de base et à la protection.
 
« Des données solides et fiables peuvent nous aider à comprendre d’où nous venons et vers où nous devons aller. Les connaissances rendent le changement possible. Ce sont les bases de l'action, des investissements et de la responsabilité », a déclaré Gianfranco Rotigliano, Représentant de l'UNICEF au Mali. « Derrière les chiffres, il y a des vies d’enfants. Révéler les disparités aide à comprendre les difficultés auxquels les enfants maliens sont confrontés, et donc de concevoir et suivre des initiatives qui permettront de les surmonter. »
 
D'énormes progrès ont été réalisés depuis la signature de la Convention relative aux droits de l'enfant par le Mali en 1989. Le rapport de l'UNICEF « La situation des enfants dans le monde 2014 en chiffres » indique que, entre 1990 et 2012, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans au Mali a été réduit de moitié. Dans une large mesure, ces progrès ont été réalisés grâce aux vaccinations et à l’amélioration des services de santé, d’eau et d’assainissement. Aujourd’hui, le Mali a le 8ème taux le plus élevé dans le monde avec 128 décès pour 1000 naissances vivantes.
 
Les statistiques du rapport intitulé « Chaque enfant compte: révéler les disparités, promouvoir les droits de l'enfant » témoignent également de violations des droits. Par exemple, le taux d'enregistrement des naissances est de 81%, ce qui signifie que 19% des enfants sont sans identité civile et privés des services et protections qui leur reviennent de droit. Les données révèlent également les inégalités. Ainsi, 96 % des enfants les plus riches - mais seulement 65 % des plus pauvres - sont enregistrés à la naissance au Mali.

Vaincre l'exclusion commence avec des données inclusives. Des innovations en matière de collecte de données, d'analyse et de diffusion rendent possible la désagrégation des données par lieu de résidence, niveau de richesse, genre, origine ethnique ou handicap. Elles incluent les enfants qui ont été exclus dans les moyennes générales. « Les outils sont en constante évolution - et de nouveaux sont déjà en cours d'élaboration. Cela nécessite un investissement et un engagement continu,» est-il souligné dans le rapport.

Montrer les violations de droits et les inégalités ne peut pas, en soit, changer le monde mais c’est ce qui rend le changement possible. Et cela, par l'identification des besoins, en appuyant le plaidoyer, et en mesurant les progrès. L'UNICEF invite les décideurs et le grand public à accéder et utiliser ces statistiques (www.data.unicef.org)  pour aller vers un changement positif pour les enfants.
 

 

 

###

News en vidéo : http://weshare.unicef.org/mediaresources

Pour lire La situation des enfants dans le monde 2014 en chiffres. Chaque enfant compte: révéler les disparités, promouvoir les droits de l'enfant » et accéder à des ressources multimédia : http://www.unicef.org/sowc2014/numbers 

Une grande partie de ce qui est connu sur la situation des enfants vient d’enquêtes réalisées auprès des ménages, notamment les enquêtes par grappes à indicateurs multiples (MICS) conçues et soutenues par l'UNICEF, et menées par les autorités statistiques nationales. Plus d’infos : http://www.childinfo.org/mics.html
 
À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.
Web : www.unicef.org/mali
Suivez-nous sur Twitter et Facebook


Pour plus d’informations et arranger des interviews, veuillez contacter :

Hector Calderon, Chef Communication et Partenariats - Email : hcalderon@unicef.org / Tel : (223) 75 99 40 89

Cindy Cao, Chargée de l’Information Publique et Relations Media - Email : ccao@unicef.org / Tel : (223) 20 20 44 01

Birama Cisse, Chargé de Communication - Email : bicisse@unicef.org / Tel : (223) 79 02 52 08

Communiqué de presse
[PDF]
(PDF documents require Acrobat Reader to view.)

 

 
Search:

 Email this article

unite for children