Centre Média

Histoires et vidéos

 

Une génération sans sida plus proche que jamais

Imaginez un monde où tous les enfants naissent sans le VIH, et où ceux qui vivent avec le VIH obtiennent le traitement et les soins dont ils ont besoin. Imaginez un monde où tous les enfants grandissent jusqu'à atteindre leur plein potentiel sans sida. Ce rêve est à notre portée.

Les Enfants et le SIDA: Le sixième rapport bilan de l'UNICEF montre que plus de 850 000 nouvelles infections chez les enfants (0-14 ans) ont été évitées entre 2005 et 2012 dans les pays à faible et moyen revenu. Cette réussite est due aux efforts mondiaux et nationaux pour rendre le traitement et les autres services disponibles pour les femmes enceintes vivant avec le VIH. La transmission mère- enfant du VIH a été virtuellement éliminée dans les pays à revenu élevé, et les moyens de le faire dans les pays à faible et moyen revenu existent.

Quelques 260.000 enfants ont été nouvellement infectés par le VIH en 2012, contre 540.000 en 2005. Au Mali, la situation est difficile. En 2012, seulement 58 675 femmes ont fait le test et ont reçus leurs résultats sur un nombre estimé de 763 362 grossesses attendues en raison d’une couverture insuffisante des services  d’élimination de la transmission de la mère à l’enfant et d’une crise multidimensionnelle qui a affecté le pays.

Malgré les progrès réalisés dans les pays à faible et moyen revenu, seulement 34 pour cent des enfants reçoivent le traitement dont ils ont besoin pour le VIH, tandis que 64 pour cent des adultes sont traités. Et près de 600 enfants sont morts chaque jour de causes liées au sida en 2012, bien que ces décès auraient pu être évités.

Dans le monde, les décès liés au SIDA chez les adolescents ont augmenté de 50 pour cent entre 2005 et 2012, tandis que les décès liés au sida ont chuté de 30 pour cent. Les adolescents sont le seul groupe d'âge où les décès liés au sida ont augmenté, malgré des signes prometteurs de changement de comportement, en termes d'augmentation de l'utilisation de préservatifs et de retarder l'initiation sexuelle. Ce groupe d'âge est trop souvent négligé dans la réponse globale au VIH, à la fois au niveau national et au niveau mondial.

Si nous voulons capitaliser sur les progrès impressionnants réalisés dans la première décennie de la vie, un travail sérieux demeure:

Pour ramener le nombre de nouvelles infections chez les nourrissons à zéro, les femmes et les filles doivent avoir accès à la contraception, y compris les préservatifs, pour se protéger de contracter le VIH et d'avoir plus de contrôle sur leur santé sexuelle et la planification familiale.

Ceux qui vivent avec le virus ont besoin de médicaments antirétroviraux pour rester en bonne santé et d'éviter de transmettre le VIH à leur enfant pendant la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement.

Il y a des histoires qui donnent de l'espoir. « A 24 ans, j’ai fait un test de dépistage et j’ai appris que j’étais séropositive. Cela était très dur. »
Mais la vie d’Aissatou a changé pour le mieux. « Pour tenir le coup, je me suis engagée dans une association de personnes atteintes du VIH. » Aujourd’hui, elle est mariée et elle a 3 enfants qui sont tous en bonne santé. Elle est enceinte du quatrième. « Il faut que tout le monde sache que l’on peut avoir un enfant non-infecté. On peut suivre un traitement et vivre avec le VIH. Il faut parler pour encourager tout le monde, surtout les jeunes, à se faire dépister. »  
L'accès au dépistage, les conseils et le traitement doivent être disponibles à travers des programmes adaptés aux adolescents qui tiennent compte des besoins des jeunes afin de leur offrir un environnement protecteur et sûr.

Si l’on ne prête pas suffisamment d’attention aux besoins des adolescents, il ne peut y avoir de génération sans sida. Pour la première fois dans l'histoire, le monde possède les connaissances, l'expérience et les outils nécessaires pour créer une génération sans sida.
Le défi consiste à atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, les adolescents et les femmes, grâce à l'augmentation des investissements, des approches novatrices, l'évolution des mentalités et de nouvelles façons de travailler.

Il est maintenant temps que le rêve d'une génération sans sida devienne une réalité pour tous les enfants.

Gianfranco Rotigliano, Représentant de l’UNICEF au Mali

 

 
Search:

 Email this article

unite for children