Centre Média

Histoires et vidéos

 

Le Mali célèbre la Journée mondiale du lavage des mains avec des spectacles et des manifestations consacrées à l'hygiène

© UNICEF/MLIA2009/Dicko
L'UNICEF a invité 10 000 enfants à Bamako, au Mali, et leur a distribué des cuvettes d'eau et du savon pour battre un record de lavage simultané des mains.

Par Edward Bally

BAMAKO, Mali, 26 octobre 2009 - Pour le Mali, la Journée mondiale du lavage des mains possède une signification particulière. Au Mali, environ un enfant sur cinq meurt avant l'âge de cinq ans et à peu près la moitié de ces décès sont causés par des maladies évitables associées au manque d'hygiène.

Le lavage des mains peut réduire de plus de 40 pour cent la fréquence de ces maladies.

VIDÉO : regarder maintenant

« Ce n'est pas seulement une grande fête, cela doit devenir une habitude que chacun reproduit chez soi, » dit le Représentant de l'UNICEF au Mali Marcel Rudasingwa. « Nous devons provoquer une modification générale des comportements au Mali. »

A Gao, environ 1000 enfants ont célébré la journée en se réunissant au stade local et en se lavant ensemble les mains. Un spectacle avec le célèbre musicien malien Baba Salah y a également eu lieu.

Record battu à Bamako

A Bamako, des milliers d'enfants ont obtenu une journée de congés scolaires pour se rassembler au stade Modibo Keita et relever le défi suivant : battre le record du nombre d'enfants se lavant simultanément les mains. Le record était auparavant détenu par le Bangladesh où 1200 enfants se sont lavés les mains en même temps.

L'UNICEF avait invité 10 000 enfants et leur avait distribué des cuvettes d'eau et du savon. Durant toute la journée, les enfants de toutes les écoles de Bamako et des secteurs environnants se sont embarqués à bord de bus qui les ont conduits, au milieu d'une importante circulation, et déposés au stade.

Cette manifestation d'envergure destinée à célébrer à Bamako la Journée mondiale du lavage des mains était organisée en partie par le ministère de la Santé malien. Mais le but de la journée n'était pas seulement de battre un record; c'était aussi d'accroître la sensibilisation à l'importance du lavage des mains avec du savon lors de moments importants dans la journée.

Provoquer un changement général

Il existe de nombreux obstacles qui empêchent les gens d'avoir de bonnes habitudes d'hygiène.

L'accès à l'eau salubre est le premier problème important mais il y a aussi l'inertie sociale provoquée par les idées fausses et les coutumes locales. Dans certains endroits, se laver les mains avec du savon est un signe d'appauvrissement.

Pour permettre d'éliminer ces informations erronées, l'UNICEF et le ministère malien de la Santé invitent de nombreux artistes et figures politiques à aider à célébrer la journée.

Faire passer le message

Le célèbre chanteur Habib Koite figurait parmi les artistes participant à Bamako à cette manifestation.

« Nous voulons que les choses changent, » a-t-il dit. « Nous aimerions que les enfants nous apprennent, à nous l'ancienne génération, à manger correctement et à avoir une meilleure hygiène. J'espère vraiment que, quand les enfants rentreront ce soir chez eux, ils diront à leurs parents de se laver les mains avec du savon. »

Le Président malien Amadou Toumani Touré s'est lavé les mains face à une foule de milliers de personnes et les 10 000 enfants ont alors suivi son exemple. Chaque enfant est retourné chez lui avec un kit de lavage, une façon parfaite de faire passer le message en faveur d'une bonne hygiène.

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children