Partenariats

Des partenariats pour atteindre de meilleurs résultats en faveur des enfants et des femmes au Mali

La mobilisation des ressources en faveur des enfants

Les partenariats avec les organisations de la société civile (OSC)

Les partenariats avec le secteur privé

 

Modalités de collaboration avec la société civile

© UNICEF/MLIA2009-00093/Pirozzi
Une femme remue du lait de vache conservé dans des calebasses dans le village rural de Guivago, du district de Bankass, dans la région de Mopti.

Le bureau de pays de l’UNICEF Mali, comme tous les bureaux de pays dans le monde, dispose de plusieurs options de coopération avec les OSC. Ces modalités, ainsi que les conditions d’engagement, sont détaillées dans le document « Accords de coopération au titre des programmes (ACP) et Accords de financement à petite échelle de l’UNICEF avec les Organisations de la Société Civile (OSC) » (décembre 2009).

Lorsque la relation entre l’UNICEF et une OSC implique un transfert de ressources, les directives UNICEF stipulent que les OSC doivent être conformes à des normes minimum quant à leur capacité de gestion, leur système de comptabilité et leurs procédures financières, et doivent avoir fait leurs preuves en matière de mise en œuvre de projets.

Dans le cadre des partenariats avec les OSC, nos modalités comprennent accords suivants :

Accords de services spéciaux (Special Services Agreement) : il s’agit d’un accord juridiquement contraignant entre l’UNICEF et une partie externe, une OSC ou autre, engagée pour répondre à un besoin identifié par l’UNICEF, comme la prestation de services ou de biens, contre un paiement à la livraison. Il n’existe pas de plafond pour la valeur financière potentielle d’un accord de services spéciaux.

Mémorandum d’accord (Memorandum of Understanding) : il s’agit d’un accord non juridiquement contraignant articulant un désir commun de travailler ensemble au niveau global, régional ou national pour réaliser des objectifs communs, sans échange de ressources entre les partenaires. Un mémorandum d’accord ne s’applique pas au transfert de fonds ou de produits.

Accord de coopération au titre des programmes (Programme Cooperation Agreement) : il s’agit d’un accord juridiquement contraignant pour la réalisation d’un programme commun grâce à une stratégie définie conjointement, avec un partage des risques, des responsabilités, des ressources et des résultats. Il existe deux types d’accords : « simplifié » et plus complexe » (selon l’échelle, la nature, le niveau de risque anticipé et la complexité du partenariat). Les accords de coopération au titre des programmes peuvent suivre deux modèles financiers : un « plus complexe » : supérieur à 100 000 dollars des É.-U., et un « simplifié » : inférieur à 100 000 dollars des É.-U.

Accord de financement à petite échelle (Small Scale Funding Agreement) : il s’agit d’un accord juridiquement contraignant pour la réalisation d’un programme commun grâce à une stratégie définie conjointement, avec un partage des risques, des responsabilités, des ressources et des résultats. Il est initialement utilisé pour renforcer les capacités des OSC nationales partenaires. C’est un accord flexible, avec une planification et des obligations de notification très simplifiées. Les accords de financement à petite échelle s’appliquent pour des valeurs inférieures à 20 000 dollars des É.-U.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children