Les enfants

Le cycle de vie

Le premier stade de la vie

Les années de maternelle et d’école

L’adolescence et les années de procréation

Les interventions nationales pour l’amélioration des conditions de vie des enfants et des femmes

 

Les années de maternelle et d’école

© UNICEF/MLIA2009-00189/Pirozzi
Des enfants jouent avec des instruments dans un centre pour la petite enfance dans le village de Yebe, dans la région de Mopti.

Lorsque les enfants survivent à leur cinquième anniversaire, ils jouissent rarement de leurs droits de base. Seuls quelques enfants de moins de six ans ont accès aux programmes de maternelle qui sont pourtant indispensables à leur développement cognitif et à leur socialisation.

Un nombre important d’enfants, en particulier des filles, ne vont jamais à l’école. Le taux brut de scolarisation de l’école primaire est de 70,7 pour cent pour les filles et 89,5 pour cent pout les garçons. La qualité de l’éducation est compromise par des ratios professeur-élève élevés et un surpeuplement dans des classes mal construites. Les taux de redoublement et d’abandon à l’école primaire sont élevés, en particulier chez les filles dans les communautés rurales.

© UNICEF/MLIA2009-00066/Pirozzi
Une mère et sa fille chez elles dans le village rural de N'Goumouni. Cette petite communauté bénéficie d’activités appuyées par l’UNICEF dans le cadre de la prévention contre la traite d’enfants.

Les filles sont aussi plus exposées à l’abandon précoce de l’école pour se marier, aider aux lourdes tâches ménagères ou migrer dans des villes des pays voisins, souvent dans le cadre de tentatives vaines pour échapper à l’extrême pauvreté de chez eux. Elles sont particulièrement vulnérables à la traite d’enfants et aux autres formes d’exploitation. Une étude menée au Mali en 2008 avec l’appui de l’UNICEF a révélé que 8,8 pour cent des enfants interrogés avaient affirmé avoir été victimes de la traite d’enfants.

De nombreux autres enfants sont sujets aux autres formes d’exploitation des enfants. Environ deux enfants sur trois des 5-17 ans travaillent, ce qui représente trois millions de filles et de garçons. Les filles sont particulièrement vulnérables puisque la majorité travaille en tant que domestiques dans des foyers.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children