Real lives

Real lives

 

La 15ème édition de la Semaine de la Santé de la Mère et de l’Enfant (SSME) se tient du 14 au 18 Octobre 2013

reallives_ssme2013

La troisième édition de la campagne de suivi de la rougeole et la 15ème édition de la Semaine de la Santé de la Mère et de l’Enfant (SSME) de Madagascar sont combinées. Cette campagne combinée, lancée ce jour à Toamasina, se tient sur tout le territoire national du 14 au 18 Octobre 2013 et cible plus de quatre millions d’enfants de moins de cinq ans dont plus de trois millions d’enfants de 9 à 59 mois et plus d’un million de femmes enceintes.

La campagne offre des paquets de services gratuits tels que la vaccination contre la rougeole pour les enfants de 9 à 59 mois y compris ceux qui sont déjà vaccinés en routine, la supplémentation en vitamine A pour les enfants de moins de cinq ans, la vaccination des enfants de 0 à 11 mois et des femmes enceintes ayant raté les doses, le déparasitage pour les enfants entre un et cinq ans et les femmes enceintes à partir du quatrième mois de grossesse, le dépistage à la recherche de malnutrition aigüe chez les enfants de moins de cinq ans dans les 26 districts ayant des Centres de Récupération et d’Education Nutritionnelle Ambulatoire (CRENA), la supplémentation des femmes enceintes à partir du quatrième mois avec du Fer Acide Folique (FAF) dans les régions d’ Analanjirofo, Anosy, Atsimo Andrefana, Boeny, Diana, Menabe, Sava, ainsi que le dépistage dans la communauté des cas paralysie flasque aigue, rougeole et tétanos néonatal.


© UNICEF Madagascar/2013/Styvanley

« La SSME institutionnalisée à Madagascar depuis 2006 ne doit pas remplacer le système de santé à Madagascar. Cependant, dans un contexte de ressources limitées, la SSME permet d’apporter un paquet d’activités gratuit et à haut impact aux populations qui n’ont pas souvent la chance d’avoir accès aux soins de santé. La SSME contribue aussi à améliorer la couverture vaccinale nationale et atteindre les enfants et les femmes enceintes dans les endroits les plus reculés. », déclare Steven Lauwerier, Représentant de l’UNICEF à Madagascar. 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children