Centro de Prensa

Últimos comunicados de prensa

Actualidad

Convocatorias de prensa

Notas de prensa de otras fuentes

Historias de vida

Recursos audio visuales

Medios aliados

UNICEF en las Redes sociales

Documentos de referencia

 

La diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez les enfants en Haïti

PORT-AU-PRINCE, 15 octobre 2008 – Alors qu’Haïti doit toujours faire face aux conséquences désastreuses des ouragans qui se sont abattus sur le pays depuis le mois d’août, Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) profite de la première édition de la Journée mondiale du lavage des mains (15 octobre 2008) pour rappeler l’importance de cette mesure pour prévenir les maladies diarrhéiques et mènera une campagne d’information ou de sensibilisation pour le public.

La diarrhée tue environ 2 millions d’enfants chaque année dans le monde, dont près de 5 000 en Haïti où cette maladie est la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.  Une pratique d’hygiène simple – le lavage des mains au savon – pourrait diviser par deux le nombre de décès dus à la diarrhée.

La diarrhée est une maladie que l’on peut prévenir et traiter efficacement, néanmoins les familles et les enfants haïtiens continuent de payer un lourd tribut en termes de vies perdues, de journées d’écoles manquées, de résistance amoindrie aux infections, de croissance réduite, de malnutrition et de pauvreté.

L’édition inaugurale de la Journée mondiale du lavage des mains place cette question trop souvent négligée en haut de l’agenda international tout en mettant les enfants au cœur des initiatives nationales et locales.

Combinées à des activités éducatives, le lavage des mains au savon est une des interventions sanitaires préventives les plus rentables et les recherches montrent que cette pratique réduit le risque de diarrhée et de ses formes aiguës comme la dysenterie et le choléra, de 48 à 59 pour cent.  Il a également était démontré que le lavage des mains au savon réduit les risques de pneumonie, deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, de 25%.

A l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, l’UNICEF lance un appel aux enfants, aux enseignants, à la société civile et aux parents pour adopter des pratiques d’hygiène adéquates. L’UNICEF et ses partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux participeront à la campagne d’information pour faire connaître le potentiel du lavage des mains au savon comme intervention sanitaire capable de sauver des millions de vie.

Investir dans le lavage des mains contribuera significativement à la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le développement visant à réduire de deux tiers les décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde (OMD 4). Actuellement, en Haïti, un enfant sur dix meurt avant l’âge de cinq ans.

“Faire du lavage des mains au savon une habitude solidement ancrée chez les enfants et les personnes leur donnant des soins pourrait sauver davantage de vies que n’importe quel vaccin ou intervention médicale” a déclaré Annamaria Laurini, Représentante de l’UNICEF en Haïti. “L’adoption de cette pratique par tout le monde pourrait permettre d’éviter l’apparition d’épidémie de diarrhée à grande échelle”.

A propos de la Journée mondiale du lavage des mains
La Journée mondiale du lavage des mains place cette importante question de santé publique sur le devant de la scène dans le cadre de l’Année internationale de l’assainissement décidée par l’Assemblée générale des Nations Unies pour promouvoir les pratiques d’hygiène adéquates et attirer l’attention de la communauté internationale sur le défi de l’assainissement.

Le lavage des mains a le potentiel de contribuer significativement à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement relatifs à la santé, à l’éducation, à la réduction de la pauvreté et de la mortalité et à l’accès et à l’utilisation effective des infrastructures améliorées d’eau et d’assainissement, conformément aux engagements pris par les Etats lors du Sommet sur le développement durable de Johannesburg en septembre 2002.

A propos du Partenariat public-privé pour le lavage des mains
La coalition derrière la Journée mondiale du lavage des mains est une alliance entre des partenaires publics et privés formant ensemble le Partenariat public-privé pour le lavage des mains (www.globalhandwashing.org).  Ce partenariat constitue une initiative internationale visant à promouvoir le lavage des mains au savon pour réduire l’incidence de la diarrhée dans les pays en développement et mettre en place des interventions à grande échelle de promotion du lavage des mains en combinant l’expertise et les moyens de l’industrie du savon et les ressources des gouvernements.

Pour de plus amples informations
Louis-Etienne Vigneault-D.,  Chargé de communication, UNICEF Haïti
Portable: +509 3463 0056, courriel : lvigneault@unicef.org

 

 
unite for children