Vue d'ensemble

Mission de l'UNICEF en Haïti

Situation générale en Haïti

 

Situation générale en Haïti

Carte de Haïti

La République d’Haïti, située dans la mer des Caraïbes au Sud-est de Cuba, fait partie des Grandes Antilles. Le pays occupe la partie occidentale de l’île qu’elle partage avec la République Dominicaine.

Ancienne colonie française, Haïti a été la première république noire indépendante et l’un des premiers pays des Amériques, après les Etats-Unis, à déclarer son indépendance. C’est également le pays le plus pauvre de l’Hémisphère occidental.

Géographie
Haïti occupe le tiers occidental de l'île d’Hispaniola et comprend quelques îles proches comme La Gonâve et La Tortue. La surface totale du pays atteint les 27 750 km² et sa capitale est Port-au-Prince. La population d'Haïti estde 9 923 243 habitants (recensement par estimation de 2009) dont plus de 43,6 % seraient citadins.

La République d’Haïti est bordée à l’Est par la République Dominicaine. Au Nord, par l’océan Atlantique, et par la mer des Caraïbes au Sud et à l’Ouest. La Jamaïque est située à l’Ouest et au Nord-ouest, le pays est séparé de Cuba par le canal du Vent qui relie  l’Atlantique nord à la mer des Caraïbes. A l’Ouest, le golfe de la Gonâve qui pénètre profondément donne à Haïti cette forme singulière rappelant une mâchoire de crocodile. Située au fond du golfe de la Gonâve, la capitale, Port-au-Prince est la plus grande ville du pays avec plus de 2 300 000 habitants. Elle est suivie par Cap Haïtien, située sur la côte Nord, avec 250 000 habitants.

Le relief d’Haïti est essentiellement constitué de montagnes escarpées, incisées de vallées fluviales et de petites plaines côtières qui s’élèvent abruptement. L’Est et le centre du pays constituent un vaste plateau en altitude.

Le climat en Haïti est tropical. La saison des pluies s'étend d'avril à juin et d'octobre à novembre, alors que la saison cyclonique va de juin à novembre. Le pays est régulièrement  dévasté par des tempêtes tropicales et des cyclones aux conséquences aggravées par l’importante déforestation du pays. La déforestation a détruit les sols de terres cultivées fertiles, et contribué à la désertification. L'érosion a été sévère dans les secteurs montagneux. En plus du ravinement, le déboisement est la cause d'inondations périodiques, comme le 17 septembre 2004. Ce jour-là, bien que ne touchant pas directement Haïti, l'ouragan Jeanne fut assez fort pour causer dans le Nord-Ouest montagneux de fortes précipitations à l'origine d’inondations et de coulées de boue, provoquant la mort de près de 3000 personnes, notamment dans la ville de Gonaïves.

Economie
Haïti demeure le pays le moins développé de l’Hémisphère occidental et l’un des plus pauvres du monde. Environ 80% de sa population vit dans une très grande pauvreté. Près de 70 % des Haïtiens dépendent du secteur agricole, qui pratique principalement une agriculture de subsistance et emploie les deux tiers de la main-d’œuvre active. Les Haïtiens sont fortement dépendants de la Diaspora qui chaque année injecte environ 800 millions de dollars dans l’économie du pays. Selon le World Factbook , le séisme du 12 janvier occasionna des dommages pour près de 7, 8 milliards de dollars et coûta 5,4% de son produit intérieur brut.

Vingt pour cent seulement des Haïtiens ont un emploi salarié stable, 75% survivent avec moins de 2 dollars US par jour, et la moitié avec seulement 1 dollar US ou moins par jour . La pauvreté absolue affecte 40% des enfants, et 70% d’entre eux connaissent au moins une forme de privation .

On remarque de fortes disparités entre les zones urbaines et rurales: 84% des enfants des campagnes vivent dans une situation de grave privation(contre 45% pour ceux des zones urbaines). Les ménages dirigés par les femmes constituent 45% de la population des ménages, et sont bien plus pauvres que ceux dirigés par les hommes.

Démographie
A peu près de la moitié de la population vit en milieu urbain  et plus de 25% habitent dans la capitale et ses environs. Sa population n’est pas uniformément répartie sur le territoire, mais plus fortement concentrée dans les zones urbaines, les vallées et les plaines côtières. On estime également, qu’au sein de la population, 54% ont moins de 18 ans et 12% moins de 5 ans.La population haïtienne connait un taux de croissance annuel de 1,3% .

Le français et le créole haïtien (Kreyòl Ayisyen) sont les deux langues officielles d’Haïti. Presque tous les Haïtiens parlent le créole, alors que le français est parlé par à peine 10 % de la population. L’anglais est de plus en plus parlé par les jeunes et dans le secteur des affaires. 

Histoire récente
Le 12 janvier 2010, le pays fut dévasté par un séisme de 7.0 sur l’échelle de Richter. Selon certaines estimations plus de 300 000 personnes ont péri dans la catastrophe avec un nombre important d’amputés. Les symboles de l’Etat, comme le Palais national, le parlement, des tribunaux et des ministères furent détruits.

En octobre 2010 une épidémie de choléra a frappé le pays, plus de 650 000 personnes ont été touchées et près de 8 000 personnes en sont mortes jusqu’à mai 2013. Les efforts conjoints de l’Etat haïtien et de la communauté internationale ont permis d’endiguer la maladie et sauver la vie de centaines de milliers de personnes. Aujourd’hui plus que jamais, grâce à la volonté des partenaires, le cap est mis sur l’éradication complète de la maladie.

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children