Vue d'ensemble

Mission de l'UNICEF en Haïti

Situation générale en Haïti

 

Haiti en Chiffres

DONNÉES GÉNÉRALES 
 Population: 9,6 millions d'habitants.
 44% (4.211.000) sont des enfants de moins de 18 ans et 13% (1.250.000) sont des enfants de moins de 5 ans.
 Haïti reste le pays le moins développé de l'hémisphère occidental (classement selon l’Indice de Développement Humain (IDH) : 149eme sur 179 pays).
 78% de la population vit sous le seuil de pauvreté absolue et 56% dans une pauvreté extrême.
 La disparité économique est élevé: 63% de la richesse du pays est entre les mains des plus riches 20% de la population, tandis que les plus pauvres, 40% de la population, ont accès à seulement 9% de la richesse.
 40% de la population souffre d'insécurité alimentaire.
 Haïti a le plus fort indice de risque de catastrophes naturelles dans le monde.
 Haïti a la plus forte densité de population dans la région (soit 353 personnes au km2).
 La déforestation a atteint près de 98% du territoire et une érosion importante des sols s’en est suivi.
 En 2008, les catastrophes naturelles en saison cyclonique ont causé des dommages évalués à près d’un milliard de Dollars US, ce qui équivaut à 15% du PIB.

LA PAUVRETÉ DES ENFANTS
4 enfants sur 10 vivent dans la pauvreté absolue ; sept enfants sur dix souffrent d’au moins une forme de privation.
D’autres indicateurs :
Logement: Plus de la moitié des enfants vivent dans des foyers surpeuplés et décrépits, dorment souvent à même le sol en (de) terre.
Assainissement: Plus de quatre enfants sur dix sont privés de service sanitaire[s] de base, vivant dans des logements sans toilettes.
Santé: Environ 30% des enfants n'ont pas été vaccinés contre aucune maladie.
L'eau: Plus d'un enfant sur cinq n'a pas accès à de l'eau potable.
Nutrition: Près de 10% des enfants de moins de 5 ans sont victimes de malnutrition aigue et sont à risque de maladie à long terme et aux déficiences mentales.
Formation: Un enfant sur huit âgés de 7 à 18 n'a jamais été à l'école.

SANTÉ MATERNELLE ET SURVIE DE L'ENFANT
 61% des enfants de moins de 5 ans et 50% des femmes enceintes souffrent d'anémie.
 Seulement 26% des femmes enceintes ont accès à du personnel qualifié à l’accouchement.
 Le taux de mortalité pour les nourrissons 0-12 mois est de 57 pour 1.000 naissances vivantes.
 Le taux de mortalité pour les enfants de moins de 5 ans est de 78 pour 1.000 naissances vivantes.
 Le taux de mortalité maternelle est passé de 523 décès à 670 pour 100.000 naissances vivantes entre 2000 et 2005,

NUTRITION
 9% des enfants de moins de 5 années souffrent de malnutrition aiguë et sévère, dont 2% présentent de graves cas de malnutrition aiguë.
 24% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique.
 22% des enfants de moins de 5 ans présentent une insuffisance pondérale.
 Seulement 3% des ménages consomment du sel iodé en Haïti.

VIH / SIDA
Haïti, le taux de prévalence du VIH demeure le plus élevé dans la Caraïbes, bien que les niveaux d'incidence soient en léger recul.
 2,2%, le taux de prévalence des adultes (2,3% des femmes sont séropositives au VIH).
 6800 enfants et 58.000 femmes sont estimés être séropositives.
 Seulement 14% des enfants séropositifs ont accès au traitement antirétroviral.
 18% des enfants haïtiens - 380,000 - sont devenus orphelins à la mort d'un parent. La moitié sont estimés orphelins à cause du sida.

EDUCATION
Le taux brut de scolarisation primaire est de 57% pour le préscolaire, 76% pour le cycle primaire.
Environ 380.000 enfants âgés de 6-11 ans ne fréquentent pas l'école.
72% des élèves de première année dans les zones rurales sont trop âgés;
38% des enfants entre 7-18 ans n'ont jamais été à l'école
La majorité des écoles sont dans un état de grave détérioration et sans infrastructure de base (eau potable, électricité.
Le coût de l'éducation demeure excessivement élevé par rapport au revenu de la famille (40% du revenu gagné est alloué à l'éducation.)

PROTECTION DE L'ENFANCE
 Seulement 10% des enfants d’Haïti sont dûment enregistrés auprès des autorités civiles.
 50% des victimes d’abus sexuels sont des mineurs.
 Certaines catégories d'enfants sont extrêmement vulnérables à la violence sexuelle: ceux dans les établissements de garde d'enfants, ceux travaillant comme «domestiques», et les enfants des rues.
 Environ 3% des enfants entre 5 et 14 ans (70.000) sont rapportés comme étant en servitude domestique, la majorité étant des filles.
 On estime à 3000-4000 les enfants des rues dont 2500 rien que dans la capitale de Port-au-Prince. 80% sont des garçons et 20% sont des filles. Les enfants des rues sont parmi les plus vulnérables à l'infection par les MST / VIH / SIDA: 7% des garçons et 18% des filles sont séropositives. On estime que jusqu'à 70% des filles ont été sexuellement exploitées.
 Environ 300 enfants sont estimés être en conflit avec la loi, dont 90% détenus sans jugement pendant une longue période.

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children