Centre de presse

Le Représentant de l'UNICEF en Haïti

Actualité

L’initiative Kore Fanmi touche trois nouvelles communes d’Haiti

Communiqués de presse

Vidéos

Histoires vécues

Publications

 

Renforcer les écoles en termes de gestion de risques et de désastres

Renforcer les écoles en termes de gestion de risques et de désastres

Port-au-Prince, le 6 novembre 2013- L’apprentissage dans un environnement sécurisé est d’une importance capitale pour le développement intellectuel des élèves.L’UNICEF, de concert avec le Ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP) et Plan International Haïti, ont ainsi démarré  un projet de renforcement de 14 écoles dans la zone métropolitaine. 

La cérémonie de lancement a eu lieu ce mercredi 6 novembre au Lycée National de Pétion-Ville, en présence des principaux partenaires, de directeurs d’écoles, d’inspecteurs et d’élèves. Ce projet, dont le cout total s’élève à 429,430 US $, bénéficiera à 7500 enfants et à 145 enseignants bénéficieront. UNICEF y contribue à hauteur de 375,000 US $.

Après le 12 janvier 2010, l’UNICEF a construit 196 écoles avec des structures semi-permanentes à travers tout le pays afin de limiter au maximum la durée d’interruption de scolarité. Le projet actuel vise essentiellement à renforcer les structures physiques de ces écoles età mieux gérer les situations d’urgence. Ainsi, les écoles ciblées, pourront renforcer leurs capacités à réduire les risques et à faire face aux catastrophes naturelles.

« Nous voulons attirer l’attention sur l’importance que l’UNICEF accorde non seulement à l’accès à l’éducation mais aussi à la qualité et à la gouvernance du système y compris à la qualité de l’environnement scolaire », a indiquéBéatrice Malebranche, spécialiste de l’Education à l’UNICEF.  « Nous réaffirmons la détermination de l’organisation à travailler pour l’avènement d’un environnement favorable au respect et à la promotion des droits de l’enfant ».

Pour sa part, Bary Maka, directeur adjoint de Plan International Haïti, a mis l’accent sur les différents domaines dans lesquels Plan International et l’UNICEF ont collaboré : l’eau et l’assainissement, la nutrition, entre autres. « Cette collaboration a été positive et nous tenons à l’intensifier et la renforcer à travers ce projet d’éducation et de prévention des désastres », a-t-il expliqué, espérant que ce projet permettra d’intégrer la problématique de la prévention des désastres dans l’environnement scolaire.

Jean Marc Charles, directeur du Lycée de Pétion-Ville, a pour sa part remercié les organisations, l’UNICEF et Plan International Haïti, pour ce programme qui va protéger la vie des enfants.

Jean Henry Télémaque représentant du MENFP a annoncé plusieurs séances de formationavec pour objectifs : identifier le rôle de l’éducation et de l’école dans un contexte de crise, instruire les élèves sur la manière de se servir des équipements de sauvetage, exercice de simulation, politique de premiers soins et de secours au sein des établissements scolaires.

De concert avec les partenaires plusieurs actions seront entreprises comme : l’élaboration de guides et outils à l’attention des enseignants sur les principes d’Écoles sures ; la mise en place de comités scolaires de  Gestion de Risques et de Désastres formés  de parents, d’élèves et d’enseignants ; l’élaboration participative de la cartographie de risques et de vulnérabilité.

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children