VIH/SIDA

Les Défis

 

Les Défis

Prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant
© UNICEF-Haïti/ 2001/Thierry Gousse
En l’absence de prévention et de traitement, la transmission du virus VIH de la mère à l’enfant provoque fréquemment la mort de l’enfant avant l’âge d’un an.

Le domaine d’intervention VIH/SIDA est transversal au reste des programmes de l’UNICEF dans les domaines de la santé et de la nutrition, de l'éducation, de la protection de l'enfant et des urgences.  



Malgré les grands progrès réalisés ces 5 dernières années, qui ont fait baisser le taux de prévalence du VIH à 2,2%, Haïti continue d’être le pays où la prévalence demeure la plus élevée au monde, outre le continent africain. De grands défis restent également à relever dans chacune des différentes approches (santé, protection, éducation…) si l’on veut parvenir à faire reculer  définitivement l'épidémie et étendre l'accès universel aux soins et aux traitements.

La faiblesse du système de santé haïtien est l'un des principaux obstacles à l'accès universel aux soins. L’accès aux services, tant pour des raisons géographiques qu’économiques, est ainsi l'un des grands défis à relever dans un pays où 60 % de la population vit dans des zones rurales avec seulement un médecin pour  67 000 habitants.

Les maladies liées au VIH ont été la première cause de mortalité chez les adultes depuis le début de l’épidémie et pour la période où le traitement n’était pas disponible. De ce fait, environ 200 000 enfants ont perdu au moins un de leur parents à cause du SIDA. Encore aujourd'hui, Haïti est loin d'avoir un accès universel au traitement de la maladie et le nombre des orphelins du SIDA augmente chaque jour.

La majorité des enfants sont infectés par  le virus du VIH par la transmission de la mère à l’enfant. Une transmission pourtant facile à  prévenir efficacement, et qui, en l’absence d’une politique de prévention et de traitement, provoque la mort de l'enfant avant l’âge d’un an.      

Prévention du VIH
© UNICEF/HQ05-0888/ Shehzad Noorani
Nerlande, 17 ans est enceinte et séronégative. A l'Hôpital Public de Carrefour à Port-au-Prince, elle est informée sur la prévention du VIH/SIDA. L'hôpital est soutenu par Population Services International, un partenaire de l'UNICEF financé par USAID.

En Haïti, les jeunes constituent le groupe à risque le plus important. Alors que l’âge des premiers rapports sexuels est de plus en plus précoce, les jeunes manquent d'information et font l’objet d’une forte stigmatisation qui complique leur accès aux services de prévention et de traitement du VIH.

 

 

 

 

Campagne contre le SIDA

Unissons nous pour les enfants contre le SIDA

Ce site est uniquement disponible en anglais.


[View photo essay]
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children