Santé

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

La santé infantile

Santé infantile
© UNICEF-Haïti /2006/

Le Fonds des Nations unies pour l’Enfance a fait de la réduction de la mortalité infantile l’une de ses priorités. Cette démarche concorde avec les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui visent à réduire des deux tiers,  d’ici à 2015, le taux de mortalité des moins de cinq ans dans chaque pays en développement. Pour y parvenir, l’UNICEF à travers son programme de santé a élaboré un projet de santé infantile avec deux composantes principales : la vaccination et la Prise en charge des maladies intégrées de l’enfant (PCIME).

Vaccination

L’UNICEF en étroite collaboration avec l’OPS /OMS appuie le Programme élargi de vaccination (PEV) du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) en approvisionnant les 10 départements du pays en vaccins et intrants ainsi que d’autres matériels indispensables à la bonne marche du Programme. Grâce à cet appui, la couverture vaccinale est passée de 45 pour cent en 2001 à 72 pour cent en 2006. Dans le cadre du PEV, l’UNICEF et l’OPS /OMS ont également appuyé la formation d’infirmières départementales et de techniciens à la gestion des vaccins et de la chaîne du froid.
Dans les zones difficiles d’accès, l’UNICEF a fourni une assistance technique et financière à 16 communes d’accès difficile avec une couverture vaccinale faible et réparties sur les 10 départements géographiques du pays.

Programme de prise en charge des maladies intégrées de l’enfant. (PCIME)
L’UNICEF appuie également le Programme de prise en charge des maladies intégrées de l’enfant. En ce sens plus de 50 prestataires ont été formés et près de 1 500 000 enfants bénéficient de la stratégie PCIME à travers le déparasitage, l’administration de vitamine A, la prise en charge des maladies courantes chez l’enfant qui en l’absence de traitement contribuerait a augmenter le taux de mortalité infantile. Citons particulièrement les infections respiratoires aigues (IRA) et les maladies diarrhéiques. 

Afin de lutter contre les maladies diarrhéiques, l’UNICEF compte introduire dans le futur le zinc dans le programme PCIME.

Lire l'article :
Prise en charge des maladies intégrées de l’enfant

 

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children