Education

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

Bailleurs de fonds et Coopération internationale

Les interventions des bailleurs de fonds et de la coopération internationale doivent appuyer l’action gouvernementale en renforçant le budget de l'Education. Ils doivent aussi coordonner la programmation de leurs ressources afin d’éviter les duplications et renforcer les synergies. 
 
La possibilité d’obtenir plus de fonds pour l’Education est liée à la capacité d’atteindre significativement les objectifs fixés par l’Education pour tous (EPT) et les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)sur l’éducation primaire universelle en 2015, non seulement du point de vue quantitatif (universalisation de l’accès à l’éducation) mais aussi du point de vue qualitatif (incorporation des enfants les plus vulnérables, équité et non discrimination d’aucun type, amélioration de la qualité du système éducatif).

Il revient au ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) d’élaborer la stratégie nationale d’éducation pour tous qui permettra d’estimer les besoins financiers, d’identifier les ressources disponibles et d’explorer de nouvelles sources de financement, telle que l’Initiative de mise en œuvre accélérée - de l’Éducation pour tous (IMOA-EPT) dirigée par la Banque mondiale.  

L’UNICEF pourra appuyer l’éligibilité d’Haïti  auprès de l’Initiative de mise en œuvre accélérée (IMOA) et essayer de mobiliser des ressources additionnelles.

 

 

 

 

En savoir plus sur :

l’Initiative de mise en œuvre accélérée - de l’Éducation pour tous ou Fast Track Initiative.

La Conférence internationale sur l’abolition des frais scolaires (Bamako, Mali, 19-22 juin 2007)
Télécharger le PDF


Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children