Education

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

Gratuité totale de l’éducation publique

UNICEF Haïti/2007/Brizard
© UNICEF Haïti/2007/Brizard
Les coûts élevés de l’éducation empêchent les enfants les plus pauvres d’aller à l’école.

Les coûts de scolarisation, tant dans le secteur public que privé, laissent en dehors de l'école une grande partie de la population. Dans le contexte actuel, le nombre d’enfants en dehors du système scolaire, pour des raisons strictement économiques, augmente significativement.


Gratuité totale de l’éducation et élargissement de l’offre scolaire publique.
La concrétisation progressive de l’éducation comme un droit en Haïti, requiert comme première mesure l’établissement de la gratuité totale de l’éducation fondamentale publique (critère d’équité), et l’augmentation de l’offre scolaire publique. L’élimination de la barrière économique ne garantit pas en soi l’accès universel à l’éducation, mais elle est une condition nécessaire.

L’expérience des pays qui ont institué l’abolition des frais de scolarité montre l’importance de réaliser préalablement une planification rigoureuse et réaliste pour éviter des retombées négatives, telles que l’incapacité de satisfaire la demande déclenchée, l’excès de population scolaire par rapport aux moyens disponibles et, particulièrement, la dégradation de la qualité de l’enseignement.

L’UNICEF  qui a participé dans d’autres pays à la mise en œuvre de telles mesures, a aujourd’hui l’expérience nécessaire pour donner son appui et encourager le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) à les appliquer à son tour, notamment à l’égard de l’abolition des frais de scolarité des établissements publics.

  

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children