Education

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

L'augmentation du budget de l'Education

L’Etat, est le premier responsable de l’accomplissement du droit à l’éducation. Il doit augmenter sa participation financière au maximum de ses possibilités pour élargir et améliorer l’accès et la qualité de l’éducation. Son action doit également être en accord avec le mandat constitutionnel, les objectifs de l’Education pour tous (EPT) et les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Plus importante allocation budgétaire

Pousser l’augmentation du budget social et l’augmentation du budget de l’éducation, en améliorant la distribution de façon plus adéquate, s’avère une des tâches les plus importantes des acteurs techniques et financiers du secteur éducatif–et donc de l’UNICEF– à très court terme. L’allocation des ressources budgétaires du secteur social est le plus important ressort à maîtriser pour augmenter l’offre publique d’éducation et rendre possible de manière progressive et durable la couverture universelle du système éducatif en Haïti.

Bailleurs de fonds et Coopération internationale
En parallèle avec l’augmentation du budget de l’éducation, le MENFP doit renforcer –dans le cadre de ses priorités, objectifs et stratégies nationaux– les mécanismes de concertation avec les bailleurs des fonds et les agences de la coopération internationale. Il est impératif de favoriser l’utilisation des ressources la plus rationnelle et la plus efficace possible, afin d’assurer le  meilleur impact à ces financements internationaux.

Bailleurs de fonds et Coopération internationale
Les interventions des bailleurs de fonds et de la coopération internationale doivent appuyer l’action gouvernementale en renforçant le budget de l'Education

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children