Education

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

Le droit à l’éducation pour tous

© UNICEF Haïti
© UNICEF Haïti
Garantir l’accès et le droit à l’éducation universelle pour tous les enfants haïtiens

L’UNICEF appuie prioritairement le secteur public de l’éducation afin d’élargir une offre scolaire à la portée des plus démunis et des plus vulnérables (discrimination positive) et soutien le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) pour lui permettre de garantir l’accès et le droit à l’éducation universelle pour tous les enfants haïtiens. L’abolition des frais de scolarité dans les écoles publiques et un accroissement du nombre de ces écoles favoriseraient l’accès à l’éducation à un plus grand nombre d’enfants.

Gratuité totale de l’éducation publique

Les coûts élevés de l’éducation empêchent les enfants les plus pauvres d’aller à l’école. L’UNICEF appuie le Ministère pour qu’il établisse la gratuité totale de l’éducation fondamentale publique (critère d’équité). Certes, l’abolition des frais de scolarité ne garantit pas en soi l’accès universel à l’éducation, mais c’est une condition nécessaire.

Lire l'article Gratuité totale de l’éducation publique

Augmenter le nombre des écoles publiques

 Plus de 80% des écoles appartiennent au secteur privé. La responsabilité d’assurer l’éducation des enfants revient principalement à l’Etat , et le moyen le plus probable d'y arriver en Haïti serait de renforcer l’école publique et d'obtenir une meilleure régulation du secteur privé de l'éducation.

Amélioration des conditions matérielles et de l’infrastructure scolaire publique.
L’environnement scolaire est un facteur important de qualité qui est pris en compte par l’UNICEF dans le cadre de son programme d’éducation, dans les domaines de : 

  • L’amélioration de l’apprentissage scolaire
  • La réhabilitation ou la construction de salles de classe
  • La construction de nouvelles écoles.

Lire l'article Amélioration des conditions matérielles et de l’infrastructure scolaire publique

Amélioration de la qualité des enseignements et des apprentissages.
L’éducation publique doit fixer des niveaux de qualité minimale exigibles. L’UNICEF met donc l’accent sur :

  • le besoin d’un programme éducatif mieux adapté et pertinent ;
  • la formation plus efficace des enseignants ; et
  • l’aménagement des conditions matérielles de l’enseignement et des apprentissages.

Lire l'article Amélioration de la qualité de l'éducation


 

Gratuité totale de l’éducation publique
Les frais de scolarité de l’école publique et privée laissent en dehors de l’école une grande partie de la population

Amélioration des conditions matérielles et de l’infrastructure scolaire publique
L’environnement scolaire (conditions matérielles et infrastructure scolaire) est un facteur important de qualité qui est pris en compte par l’UNICEF dans le cadre de son programme d’éducation

Amélioration de la qualité de l'éducation
La qualité des enseignements va au-delà du volet de l’apprentissage académique et intègre aussi les aspects de formation à la vie. L’UNICEF promeut et appuit l’enseignement de ces compétences dans l’éducation citoyenne des enfants et adolescents

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children