Education

Les Défis

Comment intervient l'UNICEF

 

Des interventions adaptées aux réalités sociales

© UNICEF Haïti
© UNICEF Haïti
Les efforts ciblant les enfants âgés de 6 à 11 ans et portant sur l'Education de base apparaissent comme les plus efficaces.

La concentration des efforts sur les deux premiers cycles de l’éducation fondamentale, apparaît comme la mesure initiale la plus efficace étant donné le peu de ressources financières disponibles et la qualité des résultats qu’il est possible d’obtenir en apprentissage, formation, nutrition, santé et hygiène, tout  en travaillant massivement avec les enfants âgés de 6 à 11 ans.

Une priorité, les enfants de 6 ans.

Donner la priorité aux enfants de 6 ans pour favoriser leur entrée en 1ère année du primaire permettrait de réduire considérablement la proportion des élèves « sur âgés » dans le système scolaire durant la période 2007 à 2013. Les enfants en situation d’exclusion ou  ayant des besoins particuliers recevront des réponses plus spécifiques, incluant une éducation formelle ou non formelle.

L’Education des élèves « sur âgés » nécessite des modalités adaptées.

Le phénomène des « sur âgés » –plus ou moins 70% des élèves du pays– est une autre des caractéristiques particulières de l’éducation haïtienne. Les élèves « sur âgés » occupent des places qui devraient être destinées et occupées par des enfants d’âge scolaire correspondant.
L’UNICEF promeut l’implantation de modalités éducatives adaptées à ces élèves « sur âgés » afin de réduire considérablement leur poids dans le système éducatif. En ce sens, il appuie le ministère de l’Education nationale et de la Formation permanente (MENFP) pour l’élaboration et l’application d’une politique nationale d’éducation non formelle qui permettrait aux enfants ayant des besoins spéciaux de jouir de leur droit à l’éducation.


 

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children