Notre inspiration

Les enfants veulent se faire entendre

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ02-0148/Markisz
Gabriela Azurduy Arrieta, 13 ans, déléguée au Forum des enfants de la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants, prend la parole devant l’Assemblée générale des Nations Unies.

La Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants de mai 2002 doit sa singularité à la pleine participation des enfants.Pour la première fois dans l’histoire des conférences des Nations Unies, plus de 600 enfants étaient présents en qualité de délégués et de participants actifs. Et pour la toute première fois dans une réunion officielle des Nations Unies, des enfants ont pu prendre la parole devant l’ Assemblée générale de l’ONU et le Conseil de sécurité au nom des enfants de la planète, proposant des solutions originales et insistant pour que l’opinion des enfants soit respectée.« Votre présence ici ouvre un nouveau chapitre de l’histoire des Nations Unies » a déclaré le Secrétaire général Kofi Annan.

Les enfants présents étaient membres de 142 délégations nationales et de 106 délégations non gouvernementales.  Plus de 400 enfants, âgés de 8 à 18 ans, se sont aussi réunis lors du Forum des enfants, organisé pendant trois jours à la veille de la Session extraordinaire, et ont rédigé leur propre déclaration Un monde digne de nous.

Mais déjà avant la Session extraordinaire, les enfants avaient eu l’occasion de se faire entendre grâce aux examens de la fin de la décennie. En 2000 et 2001, des milliers d’enfants ont contribué aux examens des progrès accomplis en faveur de la réalisation des objectifs adoptés lors du Sommet mondial pour les enfants dans plus de 135 pays et territoires. À cette occasion, ils ont demandé que les opinions des enfants soient prises en compte.

Les enfants ont aussi fait connaître leurs exigences grâce aux sondages d’opinions organisés dans diverses régions du monde, et par l’intermédiaire du site Internet La voix des jeunes.

En 2003, la publication phare de l’UNICEF, La situation des enfants dans le monde, a été consacrée au thème de la participation des enfants; elle a donné des exemples de participation véritable d’enfants dans chaque région du monde.

Les médias sont un bon moyen de communication à la disposition des enfants. Les moyens pratiques d’encourager la participation des enfants dans les médias constituent le thème central de MAGIC, qui signifie 'Media Activities and Good Ideas by, with and for Children' (Activités médiatiques et bonnes idées avec et par les enfants), un site d’information créé par l’UNICEF, avec des fonds du Gouvernement norvégien.

Un bon exemple de participation des enfants aux médias : chaque année, le deuxième dimanche de décembre, des milliers de chaînes de télévision et de stations de radio donnent la parole aux enfants en étant que reporters, journalistes, présentateurs et producteurs de programmes, leurs permettant ainsi de parler de leurs espoirs, de leurs rêves et de leurs besoins à l’occasion de la Journée internationale de la radio et de la télévision au service des enfants.


 

 

Un monde digne des enfants + 5

Recherche