Eau, assainissement et hygiène

Sécurité de l’eau dans les communautés et dans les ménages

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ95-0455/Barbour
Eau de distribution installée avec l’aide de l’UNICEF à Pinar del Rio, à Cuba.

L’amélioration de la sécurité de l’eau dans les ménages est un élément essentiel de l’intervention de l’UNICEF dans le domaine de l’eau et de l’assainissement (WASH). Les bureaux de pays de l'UNICEF appuient divers programmesdont l'objectif est d'améliorer de façon permanente l'accès des familles à à des points d’eau salubre et bon marché à une distance raisonnable de leur foyer.

Dans le secteur de l'eau beaucoup de progrès ont été accomplis et le monde est maintenant en passe d'atteindre l'objectif OMD pour l'eau. Cependant, 884 millions de personnes continuent toujours d'utiliser des sources non améliorées et potentiellement dangereuses. Il existe également des injustices significatives concernant l'accès à l'eau selon régions et dans les pays. Partout dans les pays en développement, les femmes et les filles consacrent des heures chaque jour à la corvée d'eau depuis une source éloignée pour satisfaire les besoins de leur famille; et dans des taudis urbains, beaucoup de personnes pauvres sont forcées de payer des prix exorbitants à des vendeurs pour l'eau. L'Eau de ces sources est souvent contaminée et répond assez rarement aux besoins des ménages.

On considère qu'une eau est potable si elle respecte certaines normes microbiologiques et chimiques. Pour évaluer la potabilité de l'eau des sources amélioréees, l'OMS et l'UNICEF ont développé une méthode d'évaluation rapide, qui a déjà été utilisée pour une étude pilote dans huit pays. En moyenne, la conformité était de près de 90 pour cent pour des sources d'adduction d'eau et entre 40 pour cent et 70 pour cent pour d'autres sources améliorées, indiquant que même "améliorées" des sources d'eau ne fournissent pas toujours une eau sûre. La qualité de l'eau peut aussi se détériorer entre le point de collection(ramassage) et le point d'utilisation. En conséquence, l'UNICEF soutient des Programmes de suivi de la qualité de l'eau et promeut le Traitement des eaux usées domestiques et le stockage sûr (HWTS) pour assurer la consommation des ménages en eau sûre. (voir la  page qualité de l'eau).

La qualité de l’eau est un domaine d’une importance vitale. La présence dans l’eau de matières fécales humaines est la source de contamination qui nuit le plus gravement à la santé des enfants, mais celle-ci est également menacée par d’autres contaminants mortels, tels que l’arsenic, le fluorure et les nitrates.  L’UNICEF accorde une place importante à l’élaboration de normes et de lois nationales relatives à la qualité de l’eau, et à la mise en place de systèmes de surveillance de la qualité de l’eau au niveau des collectivités locales.

Il focalise l’attention sur l’environnement immédiat des enfants en fixant comme objectif explicite la réduction de la mortalité et de la morbidité parmi eux.Dans les régions du Bangladesh, du Viet Nam et d’autres pays touchées par l’arsenic, il procède à des essais grandeur nature de technologies basées sur les filtres domestiques et met au point des sources de substitution sans arsenic, telles que les systèmes de captage des eaux de pluie, les puits de surface et les systèmes de filtrage des étangs.

Les jeunes enfants sont plus vulnérables aux risques environnementaux et à la dégradation de l’environnement que les adultes. Les menaces courantes à leur survie, à leur croissance et à leur développement physique et mental  proviennent souvent de leur environnement immédiat : foyer, école et communauté, par exemple. La pénurie d’eau non polluée et de services d’assainissement dignes de ce nom, les pratiques contraires à l’hygiène et les mauvaises conditions de vie demeurent les problèmes d’environnement les plus répandus auxquels doivent faire face les enfants des pays en développement.

Pour protéger les enfants contre les risques environnementaux, l’UNICEF œuvre avec tous ses partenaires en vue d’atteindre des objectifs de développement durables par le biais d’activités de sensibilisation et d’appui direct, essentiellement dans les domaines de l’eau et de l’assainissement du milieu. Il focalise l’attention sur l’environnement immédiat des enfants en fixant comme objectif explicite la réduction de la mortalité et de la morbidité parmi eux. 


 

 

Le Réseau approvisionnement en eau en milieu rural

L'importance de la quantité

Eau domestique en quantité, niveau de service et santé 
(site Web de l'OMS, page en anglais)

Manuel de l'eau potable

Recherche