Eau, assainissement et hygiène

Sécurité de l'eau dans les ménages

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ03-0048/Noorani
Un point d’eau installé par l’UNICEF dans le village de Kanikhan, dans le nord de l’Iraq.

La sécurité de l’eau est d’abord une question de survie. Tout le monde a besoin d’avoir accès à des quantités suffisantes d’eau salubre pour sa survie et sa santé. Mais la vraie sécurité dépasse les 15 ou 20 litres d’eau par jour qui maintiennent une personne en vie et à l’abri de la maladie. On ne peut pas dire que la sécurité de l’eau existe pour un ménage dans lequel les femmes et les filles sont obligées de consacrer chaque jour des heures à la collecte de l’eau. Le point d’eau doit être suffisamment proche pour que les membres de la famille puissent avoir facilement accès à suffisamment d’eau pour répondre à des besoins qui vont au-delà de la survie et de la santé, en particulier les besoins de l’agriculture et de l’élevage.

La sécurité de l’eau dans les ménages dépasse le cadre du ménage. Tous les membres de la communauté, y compris les pauvres, doivent avoir la possibilité de parvenir à la sécurité de l’eau. Une situation dans laquelle certains ménages (ou entreprises, ou exploitations agricoles) seraient parvenus à la sécurité de l’eau aux dépens de leurs voisins ou de l’environnement déboucherait en dernière analyse sur l’insécurité au niveau de la communauté concernée.

Les initiatives visant à promouvoir la sécurité de l’eau dans les ménages sont souvent liées à de nouveaux modes de gestion intégrée des ressources en eau au niveau des communautés locales et de prise en compte des solutions traditionnelles. Dans bien des cas, les populations insuffisamment desservies du monde prélèvent leur eau à des points qu’elles ont découverts ou aménagés elles-mêmes;or, un grand nombre de ces points d’eau traditionnels ont été perdus ou n’ont jamais été considérés comme des solutions valables.  Les ménages ruraux investissent une part considérable de leur énergie et de leurs moyens financiers dans des équipement d’approvisionnement en eau leur appartenant, tels que le puits de surface dans leur jardin, les ruisseaux, la collecte des eaux de pluie, les méthodes familiales de traitement de l’eau, le petit jardinage domestique et les innovations mineures en matière d’irrigation.

L’UNICEF et ses partenaires collaborent avec les communautés pour développer et moderniser les points d’eau traditionnels, et promouvoir des points d’eau qui soient acceptés, salubres, durables et bon marché au niveau des ménages comme à celui des communautés. On s’emploie en priorité à améliorer les connaissances familiales et à mieux sensibiliser à la nécessité d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène dans les ménages comme dans les communautés, afin d’inciter ces dernières à s’intéresser activement aux questions relatives à l’approvisionnement local en eau. Ces démarches axées sur les ménages offrent une plus grande sécurité aux pauvres et réduisent la dépendance à l’égard de technologies onéreuses ou imposées.  Lorsque l’eau est plus facilement accessible par les ménages, on enregistre des progrès importants sur le plan de la santé.

  

Vers la sécurité de l’eau dans les ménages

Améliorer la qualité de l’eau
Pour en savoir plus sur la qualité de l’eau et la programmation de l’UNICEF, consulter Qualité de l’eau : Eau salubre — sauver des vies.

Sensibilisation lors du 3e Forum mondial de l’eau
L’UNICEF a mis à profit le troisième Forum mondial de l’eau (tenu à Kyoto, au Japon, en mars 2003) pour forger des partenariats et partager des données d’expérience sur les pratiques et problèmes actuels concernant la sécurité de l’eau dans les ménages avec d’autres entités s’occupant de ce secteur. L’UNICEF et ses partenaires ont parrainé une conférence électronique sur la sécurité de l’eau dans les ménages, dont une session était consacrée à la qualité de l’eau et aux questions relatives à l’accès dans le cadre de la conception intégrée des programmes relatifs à l’eau et à l’environnement et des pratiques exemplaires dans ce domaine. Le rapport sur la conférence électronique sur la sécurité de l’eau dans les ménages est disponible ici :
[PDF]

Exemples tirés des programmes de pays
Voir Waterfront, numéro 15, pour des exemples en provenance du Zimbabwe et d’ailleurs, et les pages des Histoires vécues pour d’autres exemples.


 

 

Définition de la sécurité de l’eau dans les ménages

La sécurité de l’eau dans les ménages est “le fait pour un ménage de disposer de suffisamment d’eau de qualité satisfaisante toute l’année pour garantir la survie, la santé et la productivité de ses membres, sans que soit compromise l’intégrité de la base de ressources environnementale” et devrait être considérée "à la lumière de la double menace de la dégradation de la qualité et de la contraction de la base de ressources en eau douce.”  — Participants de la conférence électronique de 2002 sur la sécurité de l’eau dans les ménages (voir le rapport de la conférence au bas de cette page)
Recherche