Eau, assainissement et hygiène

Vue d'ensemble

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ05-2242/Pirozzi
Une fillette au Maroc porte de l'eau au campement nomade de sa famille dans le désert du Sahara.

Les droits de l'enfant à un niveau de vie adéquat et aux normes de santé accessibles  les plus élevées sont inscrits dans la Convention relative aux droits de l'enfant. La concrétisation de ces droits est le but ultime des programmes Eau, assainissement et hygiène de l'UNICEF (WASH).

Ces programmes WASH constituent un point central de l'Agenda du Millénaire pour le développement. Sans améliorations significatives de l'accès à l'eau et à l'assainissement et des pratiques d'hygiène les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la mortalité de l'enfant, l'enseignement primaire, la réduction de l’incidence des maladies et l’élimination de la pauvreté ne seront pas réalisés.

Pour l'eau et l'assainissement, les OMD ont pour objectif spécifique de diviser par deux, à l’horizon 2015, la proportion de gens n'ayant pas d'accès durable à l'eau potable et à un assainissement de base.

Selon les dernières estimations, la composante Eau de cet objectif a été atteinte en 2010. Malgré tout 783 millions d epersonnes continuent de manquer d'un accès à de l'eau potable améliorée , et le monde n'est pas sur la voie de réaliser la composante assainissement de cet objectif. L'UNICEF se fixe aussi pour deuxième objectif d'assurer pour toutes les écoles un accès adéquat à l'eau et à des installations sanitaires adaptés aux enfants, ainsi que des programmes d'éducation à l'hygiène. Pour atteindre ces objectifs, l'UNICEF suit un nouvel ensemble de stratégies qui définissent les orientations des programmes WASH jusqu’en 2015.

L'UNICEF participe à l'effort mondial croissant pour  relever ce défi. En collaboration avec des gouvernements, des Organisations non gouvernementales (ONG ) et d'autres agences d'assistance externes, l'UNICEF intensifie ses efforts pour relever le défi de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH).


 

 

Faits et chiffres

L’eau est un droit

Dans une résolution de 2010, l'Assemblée générale des Nations Unies reconnaissait que le droit à une eau potable et à l'assainissement est un droit fondamental. Cela signifie que les Nations Unies considèrent que chaque personne devrait avoir un accès à l'eau potable et à un assainissement de base. Si nous voulons vraiment remplir la promesse implicite de la résolution de l'Assemlée générale des Nations Unies, il nous faut cibler plus spécifiquement les personnes les plus difficiles à atteindre, celles qui sont les plus pauvres et les plus désavantagées partout dans le monde.

Recherche